Covid-19 : un nouveau chiffre TRÈS inquiétant pour Noël…

Publié par Claire le 11 Nov 2020

C’était à prévoir ! Avec l’angoisse et la peur liée à l’augmentation des cas de contamination du covid-19, 53 % des Français envisagent sérieusement de ne pas fêter Noël. Bien évidemment à cause du risque sanitaire, mais également, pour raisons économiques.

>> À lire aussi : Covid-19 : Noël confiné ? Ces 3 signes qui inquiètent …

Covid-19 : Noël en suspens

Pour le moment, le gouvernement semble faire tout ce qui est en son pouvoir pour éviter un confinement lors des fêtes de fin d’année. D’ailleurs, Olivier Véran avait même fait une déclaration en ce sens en expliquant vouloir “ardemment” éviter cette option. Mais à mesure que les jours passent, la situation face au covid-19 semble toujours plus se dégrader.

C’est la raison pour laquelle, dans un sondage effectué par OpinionWay pour Proximis, 53 % des Français estiment qu’ils ne passeront pas Noël en famille. “C’est plus raisonnable de ne pas fêter comme on le fêtait les années précédentes. Il y a trop de risque” explique un participant. Quant à une autre, elle déclare : “Je pense que cette année, ce sera en petit comité avec les très proches et au vu de la pandémie, on va limiter les frais.” Car à côté du risque sanitaire, il y a également des raisons économiques à cette option.

covid-19-53-francais-envisagent-serieusement-de-ne-pas-feter-noel

>> À lire aussi : Le confinement sera t-il levé pour Noël ? Olivier Véran prend la parole

Des économies pour Noël

Avec le confinement à répétition et la pandémie du covid-19 toujours bien présente sur le territoire, les Français ont de plus en plus de mal à pouvoir se projeter dans le futur. Du coup, et par souci de budget, certains préfèrent écarter les fêtes de Noël du programme.

“1 Français sur 2 déclare qu’il va acheter moins de cadeaux cette année parce qu’ils vont voir moins de monde. Ils déclarent aussi qu’ils vont dépenser 30% de moins qu’il y a deux ans, un budget lié à la baisse du pouvoir d’achat et au fait qu’ils vont acheter moins de cadeaux” explique BFM TV.

En revanche, certains d’entre eux ont décidé de privilégier les petits commerces de proximité pour pouvoir effectuer leurs cadeaux. Quant à savoir s’ils pourront rouvrir…

0