Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Covid-19 : 600 000 Français n’auront plus de pass sanitaire valide ce samedi 15 janvier

Publié par Justine le 14 Jan 2022 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comme annoncé par le gouvernement, le pass sanitaire des Français n’ayant pas fait leur troisième dose contre le Covid-19, 7 mois après la seconde injection, sera désactivé. Nous récapitulons les nouvelles règles dans la suite de l’article.

Covid-19 : le pass sanitaire de nombreux Français désactivé

>>> À lire aussi : Pass vaccinal : Ce seuil qui permettrait de s’en débarrasser

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Covid-19 : le pass sanitaire de 600 000 Français désactivé ce samedi

Dès ce samedi 15 janvier, entre 500 000 et 700 000 Français majeurs de moins de 65 ans, vont voir leur pass sanitaire désactivé. En effet, afin de lutter contre la pandémie de Covid-19, le gouvernement a demandé à la population de faire une dose de rappel du vaccin pour se protéger des infections graves. L’injection devait se faire 7 mois après la seconde dose ou après l’infection afin d’avoir un schéma vaccinal complet.

Alors que la date butoir approche (pour les personnes ayant reçu leur seconde dose en mai maximum), l’Assurance maladie précise qu’une « tolérance de 7 jours supplémentaires est consentie après la date de fin de validité du passe sanitaire ». Prenez garde toutefois, puisqu’il faut 7 jours à compter de la vaccination pour activer le QR Code du pass.

>>> À lire aussi : Confinement strict des non-vaccinés pour bientôt ? Cette hypothèse qui fait son grand retour

Le vaccin pour lutter contre le Covid-19

Pour savoir si vous êtes concerné par la désactivation de votre pass sanitaire, rendez-vous sur l’application TousAntiCovid. Vous verrez une notification visible par un bandeau jaune qui prévient que votre certificat expire bientôt. Par ailleurs, le délai entre deux vaccinations a été revu à la baisse. Il passera de 7 à 3 mois dès le 15 février prochain ! Concernant les malades du Covid-19, ils ne sont pas exemptés de la troisième dose et doivent patienter 3 mois avant de recevoir le vaccin.

Enfin, de nombreux Français ne souhaitent plus se faire vacciner alors que les contaminations battent des records. C’est pourquoi le gouvernement leur met la pression en souhaitant transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. Un texte actuellement examiné au Sénat et qui fait énormément débat.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Enfin une bonne nouvelle annoncée par l’Institut Pasteur

Source : Ouest France
0