Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ille-et-Vilaine : une rave-party dérape, un homme a la main arrachée

Publié par Manon CAPELLE le 19 Juin 2021 à 10:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Ille-et-Vilaine, dans la ville de Redon, un millier de fêtards ont tenté d’installer une rave-party. Les gendarmes sont intervenus pour stopper l’installation de la fête clandestine. Des affrontements ont eu lieu et un homme, notamment, a eu la main arrachée. Plusieurs membres des force de l’ordre ont également été blessés.

Publicité
rave party redon homme main arrache

>>> À lire aussi : « On voulait le faire peu importe les conséquences », l’un des organisateurs de la rave-party en Bretagne s’explique.

Une rave-party clandestine stoppée par les gendarmes

Ce vendredi 18 juin, dans la soirée, plus d’un millier de fêtards ont tenté d’organiser une rave-party. Les faits se sont déroulés dans la ville de Redon, en Ille-et-Vilaine. Arrivées à temps sur place pour tenter d’empêcher la mise en place de cette fête illégale, les forces de l’ordre ont provoqué l’énervement des fêtards. Des violents affrontements ont ensuite éclaté.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Les fêtards, recensés par les gendarmes à un nombre s’élevant entre 1000 et 1500, s’étaient rassemblés aux abords de l’hippodrome. Ces derniers étaient, au départ, présents pour rendre hommage à Steve Maia Caniço, un jeune nantais, alors décédé lors de la Fête de la musique en 2019. D’après la préfecture, les gendarmes sont intervenus pour déloger les fêtards de la rave-party, qu’ils jugeaient comme étant des « individus violents ».

>>> À lire aussi : Une rave party du nouvel an avec 2500 personnes toujours en cours en Bretagne (vidéo)

De violents affrontements ont éclaté

Publicité

Sur le compte Twitter de la préfecture de Bretagne et d’Ille-et-Vilaine, le préfet indique notamment que « les forces de l’ordre essuient des jets de cocktail molotov, de boules de pétanque et de morceaux de parpaing… ». Des propos qui relatent donc la certaine violence avec laquelle les fêtards ont accueilli l’arrivée des gendarmes. Selon les dernières informations, un homme aurait eu la main arrachée lors des affrontements. Ce dernier se serait alors rendu par ses propres moyens à l’hôpital le plus proche.

De son côté, la gendarmerie a indiqué avoir au moins cinq blessés. Les pompiers, quant à eux, ont transporté deux gendarmes légèrement touchés à l’hôpital de Redon. Près de 250 policiers étaient toujours mobilisés ce samedi matin, accompagnés d’une quarantaine de pompiers et de 18 secouristes sur les lieux de la rave-party.

>>> À lire aussi : Les images surréalistes d’une rave party illégale qui a rassemblé 2000 teufeurs ce week-end (Vidéo)

Publicité
Source : France Bleu 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN