Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Déconfinement : Les 3 conditions pour passer des fêtes sereines !

Publié par Romane TARDY le 16 Nov 2020 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le déconfinement, ce mot qui tourne dans toutes les têtes et qui d’un autre côté semble si loin. Pourtant, certains scientifiques pensent qu’il serait possible pendant les fêtes de fin d’année si 3 conditions sont respectées.

A lire aussi : Confinement : bientôt la fin de la règle des 1 heure et 1 kilomètre ?

Les fêtes de fin d’année, l’éternel questionnement !

Les Français doivent poursuivre leurs efforts. C’est le message des médecins Philippe Amouyel, Luc Dauchet et Emmanuel Hirsch dans les colonnes du JDD. Ces trois universitaires constatent les chiffres encourageants de ses derniers jours et envisagent des pistes de travail pour éviter une nouvelle vague épidémique avant l’arrivée du vaccin. Sous conditions, les fêtes de fin d’année seraient pour eux envisageables. « Les mesures prises par le gouvernement sont en train de porter leurs fruits. La progression du virus commence à ralentir, nous laissant espérer des fêtes de Noël acceptables » , estiment les spécialistes.

Noël est au coeur des questionnements car comme l’explique Philippe Amouyel, professeur de santé publique au CHU de Lille, les fêtes de fin d’année riment forcément avec « une reprogression des échanges et des contacts » . Pour gérer cette possible reprise des contacts et passer des fêtes sereines, les médecins proposent une stratégie établie sur 3 piliers.

3 conditions majeures

Le premier implique la participation des citoyens à la stratégie de gestion de crise. Il faut ainsi parvenir à convaincre les Français de l’intérêt du vaccin mais aussi « pour que le confinement fonctionne, les Français doivent comprendre pourquoi un certain nombre de mesures restrictives sont mises en place » . Les trois signataires de la tribune souhaitent donc que les Français participent par l’intermédiaire de représentants à la mise en place de la stratégie de déconfinement.

Ensuite, ils leur semblent indispensable de mettre une place une campagne de dépistage nationale massive sur 2 ou 3 jours afin d’isoler strictement les personnes contaminées par le Covid-19 même asymptomatiques. Enfin, les experts recommandent la mise en place de système d’alerte à base de signaux faibles pour partager notamment « la quantité de virus dans les eaux usées très régulièrement » . Il s’agit donc ainsi de mettre en place une surveillance active du virus grâce à la mobilisation de tous.

Source : BFM TV

A lire aussi : Port du masque, gestes barrières : Cette prévision assez inquiétante qui prouve que ça va durer encore longtemps…

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail