Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Emmanuel Macron sur le point d’annoncer des nouvelles mesures? Sa déclaration choc

Publié par Romane TARDY le 04 Août 2021 à 10:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron s’est lancé dans un question/réponse sur Instagram. Si c’est sa tenue qui a d’abord surpris, certains internautes ont vraiment voulu échanger avec le président. Il a notamment été questionné sur le pass sanitaire et sa réponse est très claire.

macron

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron victime d’une terrible trahison

Emmanuel Macron répond aux questions des internautes

La situation sanitaire en France est inquiétante. Emmanuel Macron a alors souhaité répondre aux interrogations des Français et notamment celle des jeunes en prenant la parole sur Instagram. Ce mardi, il a publié une nouvelle vidéo où il répond à l’interpellation d’un internaute : « La France est le seul pays à utiliser le pass sanitaire et devient un pays liberticide » .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Emmanuel Macron va d’abord faire preuve de compréhension dans sa réponse : « Je serais le premier à être heureux qu’on abandonne le pass sanitaire, le masque, les gestes barrières contre le virus, ça voudrait dire une chose très simple, c’est que la bataille serait alors gagnée et qu’on en aurait fini avec l’épidémie, mais ça n’est malheureusement pas le cas » . Il poursuit en expliquant que les mesures sont à ce jour encore nécessaires notamment suite à la présence du variant Delta.

Par ailleurs, le président tient à préciser que la France n’est pas le seul pays à avoir pris cette décision. Le Danemark, L’Italie, L’Allemagne ou encore les États-Unis ont aussi adopté des mesures « comparables au pass sanitaire » .

« On serait obligé de refermer »

Pour convaincre son interlocuteur, Emmanuel Macron a fait une déclaration choc. Il assure qu’aujourd’hui sans le pass sanitaire, il aurait fallu fermer certains établissements publics. « Si nous n’avions pas le pass sanitaire aujourd’hui, on serait obligé de refermer, c’est-à-dire de faire porter la contrainte sur tout le monde. Avec le pass sanitaire, on la fait porter uniquement sur celles et ceux qui ne se sont pas encore fait vacciner » , a-t-il affirmé.

Pour appuyer cet argument, Emmanuel Macron donne l’exemple du Var, département où il est en déplacement. Avec un taux d’incidence de 455, le président estime que sans le pass sanitaire, comme à l’automne dernier, un couvre-feu aurait été mis en place ou encore les restaurants et bars auraient fermé.

Emmanuel Macron conclut évidemment sur un appel à la vaccination mettant en avant les doses achetées par la France. Dans une précédente vidéo, il avait répondu à un jeune homme en bonne santé qui se questionnait sur la nécessité de se faire vacciner. Le chef de l’Etat a assuré qu’il fallait aussi le « faire pour ses proches » et pour « réduire le risque d’en contaminer d’autres » .

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron en danger : « Ils me tueront peut-être d’une balle »

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail