Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Danse, pas de masques : cette fête au ministère fait polémique (vidéo)

Publié par Romane le 07 Avr 2021 à 11:02

Une courte vidéo diffusée sur Twitter a choqué. On y voit plusieurs personnes en train de danser dans ce qui semble s’apparenter aux locaux du ministère de l’Enseignement supérieur. Découvrez les images dans la vidéo ci-dessous.

>>> A lire aussi : Lyon : une fête sauvage réunissant 300 personnes sans masques fait polémique

Une fête dans les locaux du ministère de l’Enseignement supérieur

Après la polémique du repas au palais Vivienne, voici la polémique de la fête au ministère. Sur Twitter, un internaute a publié une courte vidéo d’une fête. On y voit à travers une fenêtre des personnes en train de s’amuser et de danser. Elles ne semblent pas porter de masque. Il semble bien que les images aient été prises dans le Vème arrondissement parisien et plus précisément au niveau des locaux du ministère de l’Enseignement supérieur.

En description de la vidéo, on peut lire. « Petite ‘bamboche’ organisée au ministère de l’Enseignement supérieur… Vidéo filmée le 29 janvier 2021 aux alentours de 22h… » . La vidéo a évidemment choqué car même si le confinement était levé fin janvier, le couvre-feu et la limitation des rassemblements étaient en vigueur. L’internaute a souhaité dénoncer le « faites ce que je dis et pas ce que je fais » et surfer sur l’indignation provoquée par les diners clandestins de Pierre-Jean Chalençon.

La vidéo est authentique

Contacté par 20 minutes, le cabinet de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, a souhaité expliquer la scène filmée qui est authentique.

C’était un vendredi soir, il était 22h passé. Il s’agissait d’un moment de convivialité entre quelques collaborateurs, qui se trouvaient dans une cuisine partagée. […] C’est un moment de détente en marge d’une semaine de travail, il n’y a pas lieu de monter ça en épingle.

Le ministère n’a pas du tout apprécié la façon dont a été diffusée la vidéo. « On bascule dans quelque chose de dangereux et nuisible, dans une société de délation avec des personnes qui filment aux fenêtres des collaborateurs de cabinet qui bossent 16h/jour, 7 jours sur 7, observant la vie au quotidien d’un ministère et attendant le moindre faux pas » .

Source : 20 minutes

>>> A lire aussi : Dîner clandestin de Pierre-Jean Chalençon : Gabriel Attal faisait-il partie des invités ?