Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron victime d’une terrible trahison

Publié par Deborah le 02 Août 2021 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nouvelle tension au sein des Marcheurs. Contre le pass sanitaire, le député LREM, Pacôme Rupin, fait entendre son opposition face à ses collègues de la majorité. Ce dernier est accusé de trahison et il n’est pas le seul.

pacome rupin pass sanitaire

>>> A lire aussi : Jean Castex : sa phrase choc sur les non vaccinés en dit long…

Contre le pass sanitaire, Pacôme Rupin ne change pas d’avis

C’est bel et bien au sein du groupe majoritaire LREM que certains disent tout haut leur désacord profond vis-à-vis du projet de loi sanitaire. Plus précisément, ils sont fermement opposés à l’utilisation du pass sanitaire dans la vie quotidienne. 

Pacôme Rupin, député LREM, pourtant peu connu pour éveiller des tensions en interne, a voté contre le texte sanitaire, à l’Assemblée nationale. Ce dernier a expliqué sa position : « Je n’imagine pas vivre dans une société dans laquelle on demande des données personnelles de santé pour se rendre dans un centre commercial ou dans un café. » Il conclut donc : « Il faut savoir mettre des limites aux mesures de sécurité sanitaire. » En ce sens, il n’est pas allé voter lors de l’adoption définitive du projet de loi.

Celui-ci y est opposé depuis le début, en avril. Aujourd’hui, il explique « Beaucoup ont changé d’avis et je le conçois, mais pas moi« , avant de rajouter « Le Président ne décide pas de tout, tout seul, par allocution. » Décidément, le député de Paris risque de s’attirer de nouveau les foudres de ses homologues.

>>> A lire aussi : Pass sanitaire : Cette lourde conséquence pour les salariés réfractaires aux vaccins

Dans le groupe parlementaire, les voix s’élèvent pour condamner ces propos

Le député de Paris n’est pas le seul au sein du groupe En Marche à être contre le pass sanitaire. La députée LREM, Valérie Faure-Muntian, elle aussi, est « farouchement opposée à l’extension du pass sanitaire pour les actes anodins et quotidiens » pour les Français. Et les dires du député Pacôme Rupin passent mal auprès des collègues. Patrick Vignal, député LREM de l’Hérault, n’a pas mâché ses mots à son encontre : « S’il a d’autres idées pour freiner l’épidémie, qu’il les donne! S’il n’est pas d’accord, il peut démissionner ou quitter le groupe. »

Et lorsque vous vous opposez aux annonces du chef d’État, gare aux représailles de vos collègues. Un député LREM révèle dans L’Opinion : « Dès que vous prenez une position politique qui ne correspond pas à celle du gouvernement, vous avez des députés sur les boucles Telegram qui crient au scandale et à la trahison du Président. » 

Il semblerait donc qu’à l’Assemblée, le groupe de la majorité ne rime pas avec unité. Finalement, le député Pacôme Rupin abandonnera, et ce, dès la rentrée son poste de coordinateur de la commission des lois, soi-disant en accord avec Christophe Castaner, patron des Marcheurs.

>>> A lire aussi : Pass sanitaire : Dans le train, pouvez-vous être remboursé si vous êtes positif ?

Source : Gala
close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.