Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Internet : Ce pourcentage d’enfants de 0 à 2 ans qui sont déjà connectés va vous choquer

Publié par Fanny Jacob le 08 Fév 2022 à 9:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nos enfants sont-ils de plus en plus devant les écrans ? Utilisent-ils internet au quotidien, presque mieux que certains parents ? D’après une étude récente IPSOS, Observatoire de la Parentalité et de l’Éducation Numérique et Unaf, publiée le 4 février 2022, 43 % des enfants de 0-2 ans utilisent Internet. Un chiffre choc qui s’explique par une hausse du temps d’écran à cause de la crise sanitaire du Covid-19.

La suite après cette publicité
enfants internet chiffres etude

>>> A lire aussi : Infidélité : Une nouvelle étude indique la raison pour laquelle les femmes trompent leur conjoint !

La moitié enfants utilisent internet quotidiennement

Entre confinements et émergences de nouveaux réseaux sociaux, les jeunes enfants sont de plus en plus sur internet. Si les réseaux ne sont (normalement) pas accessibles avant 13 ans, il n’empêche que les plus jeunes enfants sont déjà bien rodés et savent déjà utiliser les écrans. D’après cette étude, 43 % des enfants de 0 à 2 ans utilisent Internet tous les jours. Un chiffre qui semble dérisoire, mais qui est en adéquation avec le nombre de parents en télétravail qui souhaitent « avoir la paix » puisque leurs enfants ne sont pas encore scolarisés.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

D’ailleurs, cette étude réalisée entre le 9 et le 22 juillet 2021 sur Internet auprès de 2012 parents et 600 enfants âgés de 7 à 17 ans révèle que « la crise sanitaire a accéléré la croissance du temps d’écran au sein des familles. Des évolutions qui sont amenées à durer dans le temps » . La plupart des enfants interrogés passeraient par ailleurs plus de temps devant leurs téléphones et téléviseurs par rapport à l’année 2019 : « 44 % des parents déclarent que leur consommation d’écrans a augmenté, contre 53 % pour les enfants » .

À noter que l’écran le plus utilisé par les jeunes enfants est la télévision. Sinon, hormis la console de jeu, les enfants ont augmenté leur temps d’écran par rapport à 2019 sur cette année 2021 : + 23 % pour la tablette, + 11 % sur le smartphone, + 8 % sur la télévision, + 6 % sur l’ordinateur, indique l’étude. D’ailleurs, la consommation d’écran par semaine des enfants est sous-estimée par les parents. Pour eux, leurs enfants passent moins de temps devant la télévision ou sur Internet qu’en réalité. Une sous-estimation de 23 % quand même.

La suite après cette publicité

Des effets néfastes sur les plus jeunes

Des temps d’écran plus longs, une consommation excessive dès le plus jeune âge… Au regard des nouveaux chiffres, difficile de ne pas imaginer le pire. D’autant que les 0-2 ans sont extrêmement touchés par cette vague d’Internet chez les jeunes enfants. 26 % des 43 % de 0-2 ans regardent des vidéos de courte durée sur le web, des vidéos YouTube en général. Alors bien souvent, rien de méchant, il s’agit de comptines pour enfants. Mais cela contribue à avancer l’âge du premier appareil numérique pour un enfant. Aujourd’hui, nos bambins veulent des téléphones de plus en plus tôt. D’ailleurs, en 2022, l’âge moyen du premier appareil numérique est de 10 ans et demi.

Parmi les sondés, de nombreux enfants ont d’ailleurs soulevé quelques autres effets néfastes, cette fois physiques : des maux de tête (43 %), des difficultés d’endormissement (42 %), de la passivité (39 %). Mais, d’autres troubles sont également observés tels que des soucis de socialisation, des troubles moteurs et troubles de la concentration. En outre, 5 % des enfants interrogés déclarent avoir déjà subi du cyberharcèlement. Encore effet néfaste de cette consommation excessive et prématurée d’internet. Et puis, vaut mieux éviter que votre enfant de 2 ans ne commande des choses sans faire exprès via votre smartphone.

La suite après cette publicité

« Les règles visant à réguler les usages numériques restent privilégiées par les parents, mais sont en diminution. C’est le cas de l’interdiction de l’utilisation des écrans à table (53 %, -6 points), des écrans avant le coucher (43 %, -9 points), dans la chambre (-10 points) ou de la limitation du temps d’écran (52 %, -4 points) » , révèle ainsi l’étude. Vos enfants passent-ils trop de temps sur les écrans ? Posons-nous les bonnes questions.

>>> A lire aussi : 50 fois où le shopping sur Internet a clairement été une très mauvaise idée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.