Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

États-Unis : Après l’avortement, le mariage pour tous sur le point de disparaitre ?

Publié par Mia le 27 Juin 2022 à 20:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une horrible nouvelle survenue juste après la Gay Pride, en plein mois des Fiertés. Alors que l’heure est aux festivités pour les droits de tous : femmes, LGBT, etc, les États-Unis mettent fin au droit à l’avortement dans plusieurs de ses États. Les États-Unis peuvent-ils aller encore plus loin et finir par interdire le mariage pour tous ? En effet, le juge ayant ordonné la restriction de l’IVG évoque maintenant la fin de l’égalité entre les mariages, mais aussi la fin du droit à la contraception.

lgbt mariage pour tous etats unis mariage homosexuel menace interdiction avortement

Le mariage pour tous bientôt révoqué aux États-Unis ?

Aux États-Unis, le droit à l’avortement est révoqué sur beaucoup de territoires. Au Missouri, l’IVG est d’ailleurs à présent complètement interdite. Cette décision devrait suivre également dans d’autres États conservateurs tels que le Texas, le Tennessee, etc. Mais, selon les sources médiatiques américaines, l’avortement ne sera peut-être pas la seule avancée à repartir en arrière.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

En effet, le juge conservateur de la Cour Suprême Clarence Thomas parle présentement d’autres restrictions. À savoir que c’est justement ce dernier qui a exigé la possibilité aux États de choisir s’ils maintiennent ou interdisent l’IVG. Après avoir fait passer la mesure contre l’avortement, Clarence Thomas évoque maintenant une fin du mariage pour tous aux États-Unis.

Mais, ce n’est pas tout. Il parle par ailleurs d’une fin du droit à la contraception pour les femmes. D’après ce juge, la Cour a accordé « une myriade de droits » , mais la Cour a aussi le droit de « rectifier son erreur » a-t-il déclaré en parlant du mariage pour tous aux États-Unis.

Une décision contre l’avortement et des décisions à venir inadmissibles pour beaucoup de personnes. La vice-présidente américaine Kamala Harris a notamment avoué son indignation face à ces mesures. Celle-ci a également révélé que la Cour « remet en question d’autres droits que nous pensions avoir établis, tels que le droit à la contraception, le droit au mariage homosexuel et le droit au mariage interracial » .

L’acteur Samuel L. Jackson réagit aux interdictions

En parallèle, de nombreuses célébrités ont réagi à ces mesures à venir. Parmi elles, l’acteur américain Samuel L. Jackson (Pulp Fiction, Django Unchained, etc). L’acteur s’est profondément opposé aux restrictions en place et à venir. « Comment l’Oncle Clarence se sent-il à propos de l’annulation de Loving v. Virginia ?” » , a-t-il écrit sur Twitter. Son tweet fait ici référence à un personnage de roman afro-américain de l’œuvre d’Harriet Beecher Stowe, La case de l’oncle Tom. Il s’agit d’un qualificatif assez péjoratif qui a déjà été adressé à Samule L.Jackson pour son rôle dans Django Unchained.

Par ailleurs, il a été complètement incendié par le sénateur conservateur américain Ted Cruz. Voici ce qu’a écrit le politicien ouvertement homophobe, dans un tweet. « Le sectarisme haineux de la gauche ne connaît pas de limites » , a écrit le sénateur face à la démarche de Samuel L. Jackson. Le mariage pour tous, bientôt interdit aux États-Unis ? En tout cas, Ted Cruz et plein d’autres sénateurs semblent favorables.

0