Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Une personne décédée pourra désormais servir… de compostage !

Publié par Lucas Obin le 02 Jan 2023 à 20:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À en lire ces lignes, c’est à se demander si on parle bien de la réalité. Eh bien oui, ça l’est ! Aux États-Unis, l’État de New-York vient d’adopter une nouvelle loi qui, en Europe, a de quoi choquer. Mais au pays de l’Oncle Sam, cela en devient pourtant une véritable coutume. Et pour cause ! Ce 31 décembre, jour du Nouvel An, l’État new-yorkais a officiellement fait voter la loi autorisant les corps humains décédés… à servir de compostage !

>>> À lire aussi : Devenir du compost humain, ce nouveau moyen écolo de recycler les morts

Direction le compostage

Si une chose est certaine, c’est que nous sommes loin d’adopter une telle pratique en France ! En effet, si on connaissait les États-Unis pour avoir toujours un coup d’avance sur les Européens, cette nouvelle loi adoptée dans l’État de New-York en est la preuve vivante ! Depuis ce 31 décembre, il est devenu le sixième État du pays américain a avoir adopté la loi autorisant le corps d’un défunt à servir… de compostage.

Mais, du coup, en quoi ça consiste ? En réalité, peu de temps après la disparition d’une personne, le corps de cette dernière est mis dans un conteneur à moitié ouvert sur l’extérieur. L’objectif est simple : accélérer la décomposition du corps grâce au chauffage, à la ventilation et la climatisation.

>>> À lire aussi : Un croque-mort accusé de se débarrasser des corps : les ossements ont été retrouvés dans des sacs poubelle

etats-unis compostage humain new-york

60 jours pour décomposer le corps

Au total, près de 60 jours suffisent à décomposer totalement le corps. Une fois le processus réalisé, les restes sont ainsi rendus à la famille et peuvent être réutilisés… de manière naturelle. « Pour beaucoup de gens, le fait d’être transformé en terre qui peut être transformée en jardin ou en arbre a un impact considérable », évoquait ainsi Katrina Spade, qui a lancé son salon funéraire spécialisé dans le compostage humain aux États-Unis.

Après tout, savoir que son propre corps se décompose de manière 100% naturelle donnerait presque envie d’aller se faire inhumer aux États-Unis…

>>> À lire aussi : Une septuagénaire a vécu plusieurs jours avec le corps en décomposition de son fils

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0