Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un SDF a gardé le corps en décomposition de l’homme qui l’hébergeait pour une raison immonde…

Publié par Gabrielle Nourry le 07 Oct 2022 à 8:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les secours ont découvert l’horreur ce mercredi 28 septembre dans un immeuble de Grenoble. Un SDF de 48 ans est accusé d’avoir caché pendant plusieurs mois le cadavre de l’homme chez lequel il habitait afin de l’escroquer.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Il se retrouve obligé de garder le cadavre en décomposition de sa femme à son domicile : la raison est hallucinante !

Des voisins alertés par une odeur nauséabonde

Mercredi 28 septembre, des voisins donnent l’alerte aux pompiers et à la police. Les occupants d’un petit immeuble à Saint-Etienne sont dérangés par une odeur pestilentielle. Ils ont également aperçu des mouches et une tâche est apparue sur le plafond d’un des logements.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Autant d’éléments qui poussent les secours et les policiers à se déplacer. Lorsqu’ils ouvrent la porte de l’appartement, ils font une terrible découverte. Un cadavre en état de décomposition est retrouvé sur le sol. Il s’agit de l’occupant du logement, un homme de 76 ans.

sdf

Le corps de l’homme est très abimé, il est décédé depuis plusieurs semaines. Son plus proche voisin l’a vu pour la dernière fois en juillet. Sans nouvelles du retraité, les voisins avaient d’ailleurs donné l’alerte durant l’été.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elle cherche une pièce de monnaie dans son portefeuille et la tend à un SDF… quelques minutes plus tard, elle est totalement défigurée !

Le SDF hébergé par le retraité a caché son décès

À l’arrivée des pompiers et des policiers, un individu a tenté de s’échapper. L’homme a été interpellé. Il s’agit d’un SDF de 48 ans qui était hébergé chez la personne décédée. Le quadragénaire est suspecté d’avoir caché la mort du vieil homme pendant des mois.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Le sans domicile fixe a été mis en examen pour non-assistance à personne en danger et escroquerie aggravée, au vu de l’âge de la victime. « Il est établi que le mis en cause faisait partie de l’entourage du défunt et qu’il a utilisé sa carte bancaire avant et après son décès » , explique le procureur de la République adjoint de Saint-Étienne.

L’autopsie n’a révélé aucune trace de violence, il est probable que le retraité soit mort de cause naturelle. Mais des analyses complémentaires sont en cours pour confirmer la nature du décès.

À lire aussi : Elle est retrouvée morte dans le placard de son appartement : son cadavre en décomposition !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.