Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Coronavirus : un très gros changement dans les supermarchés pourrait intervenir dans quelques jours

Publié par Manon CAPELLE le 29 Mar 2020 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les mesures de sécurité ont été largement renforcées dans les supermarchés, afin de limiter la propagation du coronavirus. Toutefois, les syndicalistes demandent la fermeture des caisses automatiques. 

fermeture caisses automatiques

>>> À lire aussi : Covid-19 : La Poste annonce un très gros changement pour la distribution du courrier

La fermeture des caisses automatiques est demandée

Est-il nécessaire de fermer les caisses automatiques? C’est la question que se pose le syndicat CFDT d’Auchan. En raison de l’épidémie de coronavirus, ce syndicat demande la fermeture des caisses automatiques. 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Elles ne respecteraient pas les consignes de sécurité sanitaire, contrairement aux caisses traditionnelles. En première ligne, les caissières s’inquiètent, car elles ne peuvent pas respecter les gestes barrières. 

« Quand il y a un bug sur la caisse, on se rapproche du client et on lui demande de s’écarter. Certains le font, mais d’autres n’en ont rien à faire« , souligne Patricia. La femme porte un masque sur le visage. Toutefois, elle a peur d’être contaminée.

>>> À lire aussi : « Il faut vraiment arrêter » : les supermarchés poussent un énorme coup de gueule

Les scanners sont aussi visés

Ainsi, cette caissière raconte : « Les clients touchent en permanence les écrans, qui sont désinfectés plusieurs fois par jour, mais absolument pas après chaque passage client. Derrière, il y a d’autres clients qui arrivent et qui touchent le même écran. Ce n’est pas sécurisant. »

Pour Guy Laplatine, « c’est complètement aberrant de continuer à utiliser ces engins. » Ce délégué syndical CFDT souhaite la fermeture des caisses automatiques. Il explique : « Il n’y a pratiquement plus de queues dans les hypermarchés, vu qu’on régule le nombre de personnes à une centaine. Il y a pratiquement autant d’hôtesses que de clients, et il faut absolument protéger les hôtesses. »

Le syndicat aimerait aussi stopper un autre système : celui des caisses utilisées pour les « scanettes. » Il s’agit des caisses pour lesquelles il faut scanner soi-même ses articles. Par mesure de précaution, il y a moins d’hôtesses. Cela induit moins de contrôles et certains clients pourraient en profiter.

>>> À lire aussi : Coronavirus : Est-il possible de changer de lieu de confinement?