Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Le magnifique geste de ce pépiniériste pour les défunts oubliés de la Toussaint ! (VIDEO)

Publié par Elodie GD le 09 Nov 2020 à 19:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

A Béthoncourt (Bourgogne-Franche-Comté), Olivier Drezet pépiniériste, est à l’origine d’une initiative originale. Il décore les tombes des défunts oubliés avec les chrysanthèmes invendus.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Qui vole systématiquement les fleurs sur cette tombe ? La famille installe une caméra pour identifier le voleur

Le bienfaiteur de la Toussaint

La suite après cette publicité

Le weekend du 1er novembre marque comme à l’accoutumée la fête de la Toussaint. A cette occasion, les Français se rendent dans les cimetières pour fleurir les tombes de leurs proches décédés. Malgré le confinement décidé le 28 octobre dernier, la population avait tout de même la possibilité de se rendre dans les cimetières.

Malheureusement chaque année, force est de constater que certaines tombes restent obstinément vides. Cela a interpellé le pépiniériste Olivier Drezet qui a pris la décision de décorer ces tombes oubliées avec les chrysanthèmes invendus de sa pépinière.

Une pensée pour les soldats tombés au champ d’honneur

La suite après cette publicité

« Chaque année, nous vendons des chrysanthèmes aux portes du cimetière montbéliardais. À quoi bon rapporter les invendues aux serres où nous producteurs, nous pourrions bien sûr, les remettre en culture. Nous préférons faire ce geste solidaire et engagé » , explique le fils d’Olivier Drezet.

Les Drezet ont également remis une autre partie des invendus au Souvenir Français. Ainsi, les tombes des soldats tombés au champ d’honneur seront fleuries le 11 novembre prochain. Bien que le confinement ait freiné les déplacements des habitants de la commune, la Toussaint a globalement « rempli ses promesses » comme l’indique Benjamin Drezet.

A lire aussi: Des tombes magnifiques dignes d’entrer dans un musée !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.