Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Pénurie d’électricité : mauvaise nouvelle pour cet hiver

Publié par Mia le 04 Nov 2022 à 19:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après l’augmentation des prix par la SNCF, voilà que la pénurie d’électricité en France pourrait encore s’alourdir. En effet, à cause d’un phénomène de corrosion sous contrainte, deux réacteurs nucléaires ont été mis à l’arrêt, a annoncé EDF. Un petit souci technique qui pourrait nous couter gros à l’approche de la saison hivernale.

À lire aussi : Électricité : attention si vous avez une option heures pleines / heures creuses…vous devriez vous méfier

Mise à l’arrêt de deux autres réacteurs pour corrosion sous contrainte

Ce vendredi 4 novembre 2022, EDF a annoncé la mise à l’arrêt de deux nouveaux réacteurs nucléaires. Après l’arrêt d’autres réacteurs, EDF a été obligé de mettre en pause ces deux nouveaux, à cause du même problème qui touchait les autres. À l’heure où les coupures électriques menacent le pays à cause du manque d’énergie, il s’agit donc d’une très mauvaise nouvelle. Cependant, ces réacteurs n’ont donc pas été arrêtés sans raison. En fait, ces derniers sont victimes de phénomènes de corrosion sous contrainte. Un phénomène qui retarde fortement le démarrage des fameux réacteurs, et qui touche à ce jour quinze réacteurs en France.

Les réacteurs Penly 2 en Seine-Maritime et Cattenom 3 en Moselle étaient déjà arrêtés avant cette décision, ils étaient en plein contrôle. Cependant, ils ne pourront pas redémarrer aux dates prévues par EDF : respectivement, les 23 novembre et 11 décembre. À cause de la corrosion sous contrainte, des nouvelles dates de remises en marche ont été publiées : le 29 janvier 2023 pour Penly 2, et le 26 février 2023 pour Cattenom.

centrale nucleaire arret france penurie electricite (2)

À lire aussi : Bouclier tarifaire : le gouvernement annonce une excellente nouvelle

Pénurie d’électricité : 26 réacteurs nucléaires sont à l’arrêt en France

La corrosion sous contrainte d’un métal ou d’un alliage se produit lorsque les matériaux se trouvent en milieu agressif et lorsqu’il subit une contrainte mécanique, une tension. Cela a donc pour effet de détériorer les matériaux. Par conséquent, des travaux sont prévus pour résoudre cette problématique qui touche, quand même, quinze réacteurs.

Toutefois, les travaux pourraient prendre plus de temps que prévu. Ce qui aura forcément des effets néfastes sur la pénurie d’électricité. D’après EDF, le périmètre de réparations est plus étendu que prévu. Et, donc, cela va prendre du temps pour remettre les réacteurs en marche. 26 réacteurs sur 56 sont actuellement à l’arrêt dont 15 pour corrosion sous contrainte. Attention à ces départements, vous risquez fortement des coupures cet hiver à cause de ce phénomène.

À lire aussi : Si vous réduisez votre consommation d’électricité, vous pourriez recevoir une prime !

0