Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

SNCF : attention, mauvaise nouvelle annoncée pour les voyageurs…

Publié par Lucas Obin le 03 Nov 2022 à 8:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’inflation touchera tout le monde. C’est en tout cas ce vers quoi nous tendons dès lors que, chaque semaine, une nouvelle information quant à la hausse des prix est rendue officielle. Ce mercredi 2 novembre, c’est au tour de la SNCF d’être visée. En 2023, les billets de train TER devraient sans aucun doute voir leurs prix grimper en flèche. Une mauvaise nouvelle pour ceux qui, au quotidien, l’utilisent notamment pour aller travailler…

>>> À lire aussi : SNCF : la bonne nouvelle qui vient de tomber pour le paiement des billets

La SNCF va augmenter les prix du TER

Il fallait bien s’attendre à ce que le milieu ferroviaire soit lui aussi touché. Et ce au grand dam des millions d’utilisateurs qui, chaque jour, montent dans un TER pour aller travailler ou pour se déplacer un peu partout en France. En effet, ce mercredi 2 novembre, Le Parisien a évoqué pour la première fois la probable augmentation du prix des billets de train TER par la SNCF à compter du 1er janvier 2023.

Cette situation, notamment causée par l’augmentation des tarifs de l’électricité, se traduira notamment par des hausses allant jusqu’à 10% par régions. « C’est une situation intenable, la SNCF présente des factures délirantes », a notamment confié l’ancien très célèbre membre politique du groupe Les Républicains, Laurent Wauquiez. Aujourd’hui président de la région Rhône-Alpes, il a décidé, de son côté, d’acter l’augmentation des tarifs des billets TER de la SNCF.

>>> À lire aussi : Attention, les billets de train pour Noël sont déjà en vente !

sncf ter train billets augmentation prix

Le prix des billets de train TER vont grimper en 2023.

Des autres solutions envisagées

Voir le prix des billets de train TER de la SNCF augmenter est un risque important à prendre. Et pour cause… À force de trop en demander aux Français, ces derniers pourraient craquer. C’est pourquoi une autre solution pourrait être envisagée pour ne pas assommer les citoyens avec des coûts trop élevés. « Certaines régions ne pourront plus faire rouler des trains ou des TER », évoquait, quant à lui, le président de la région Grand-Est. Après tout : pourquoi faire circuler un train qui, souvent, n’est pas entièrement rempli ?

>>> À lire aussi : Vacances de Noël : Que faire si votre train est déjà complet ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0