Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

« La Famille » : des membres de cette communauté secrète racontent leur quotidien

Publié par Quentin VIALLE le 30 Nov 2021 à 19:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

BFMTV a rencontré des membres ou ex-membres de « La Famille », cette communauté secrète de plus de 200 ans vivant à Paris. L’occasion pour eux de raconter leur quotidien pas comme les autres.

"La Famille" : les membres de cette communauté religieuse racontent leur quotidien

@BFMTV

« La Famille » : une communauté secrète au fonctionnement étonnant

« La Famille » a été médiatisée en juin 2020. A l’époque, c’est Nicolas Jacquard, un journaliste du Parisien, qui avait été contacté par un membre de cette mystérieuse communauté avant de raconter son fonctionnement dans l’un de ses articles. Depuis plus de 200 ans, des familles vivent entre elles à Paris et forment cette communauté religieuse et solidaire. Les membres de celle-ci ne peuvent se marier qu’entre eux, au risque d’être entièrement exclus du groupe.

Aujourd’hui, « La Famille » compterait près de 3000 personnes et plusieurs familles nombreuses où les enfants sont une pièce essentielle. Concernant l’éducation, les enfants sont inscrits à l’école publique mais n’apparaissent que très peu lors des sorties scolaires ou a la cantine afin d’être protégés du monde extérieur. « On a passé une enfance dingue, on jouait, rigolait, il y avait tous les oncles et tantes autour, tout le monde discutait, c’était incroyable », raconte Mathieu.

A lire aussi >>> Sectes : Des petits groupes méconnus se développent dans toute la France et inquiètent !

Pas une secte

La communauté considère qu’elle doit fréquenter le moins possible le monde extérieur. Certains adultes, du fait de leur profession, affrontent le monde extérieur au quotidien mais ne mentionnent jamais leur appartenance à cette communauté. Dans ce sens, ils ne font pas non plus entrer leurs collègues de travail à l’intérieur de leur foyer.

Mais Patrick est catégorique : « Nous ne sommes absolument pas une secte, il faut arrêter de nous marteler le cerveau avec ce terme qui est péjoratif », a-t-il assuré, avant d’ajouter : « Il n’y a aucune histoire d’argent, pas de gourou, pas de bannissement, aucun chef, aucune organisation, structure, c’est extraordinaire et moi je kiffe complètement cette manière de faire ».

A lire aussi >>> Rituel étrange : Après un décès, son partenaire garde les dents des membres de sa famille

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.