Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

McDonald’s licencie une employée pour une raison atroce !

Publié par Justine le 11 Jan 2021 à 21:28

Un restaurant McDonald’s situé au Havre, vient de licencier une employée alors qu’elle venait de dénoncer un harcèlement sexuel. La jeune femme compte bien saisir les prudhommes. Retour sur les faits.

Mcdonald's licencie employée

>>> À lire aussi : De la matière fécale retrouvée chez McDonald’s : la découverte glaçante

Une employée de McDonald’s victime de harcèlement sexuel

Le Parisien partage l’histoire de Mathilde, âgée de 21 ans, ancienne employée d’un restaurant McDonald’s situé au Havre. Durant ses heures de travail, la jeune femme se fait agresser par un salarié aujourd’hui devenu délégué du personnel. Elle dévoile au quotidien, la teneur des propos : « Il me disait t’as un beau petit cul quand je passais en cuisine, posait des questions sur ma vie sexuelle… ».

Elle agit immédiatement et en parle au directeur adjoint qui met un terme au harcèlement sexuel qu’elle subit. Toutefois, le salarié en question a toujours le même comportement. Suite à plusieurs plaintes d’autres employées, l’homme est mis à pied pendant 8 jours. Ce qui ne l’empêchera pas de recommencer…

>>> À lire aussi : On sait enfin ce qu’il y a dans les frites McDo, et c’est pas joli joli

McDonald’s explique la raison du licenciement

Toutefois, c’est bel et bien Mathilde qui a été licenciée pour « faute grave ». Après avoir fait grève le 24 octobre, elle reçoit une lettre de licenciement le 19 décembre dernier. L’AFP a pu consulter le courrier et il s’avère que l’employée est accusée d’avoir « liké » un commentaire qui disait « étape 2, brûlez votre hiérarchie ». Elle est également accusé d’avoir partagé sur Messenger que le directeur adjoint était « raciste, homophobe, sexiste ».

L’enseigne précise donc que le licenciement « a été mené conformément au droit du travail, consécutivement à des faits graves d’insultes répétées envers des managers et d’incitation à la violence sur les réseaux sociaux ». 

Par ailleurs, McDonald’s a ouvert une enquête interne concernant les accusations de harcèlement sexuel qui confirme « un certain nombre de comportements relevant du harcèlement sexuel ». C’est pourquoi, « des procédures disciplinaires ont immédiatement été engagées ». En effet, un licenciement a d’ores et déjà été prononcé.

>>> À lire aussi : McDonald’s : les employés révèlent quel burger éviter absolument !

Source : Le Parisien