Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Un reconfinement de 4 semaines en prévision de l’été ?

Publié par Manon CAPELLE le 22 Fév 2021 à 13:58

Face à la situation actuelle, l’ancien ministre de la Santé est formel. Philippe Douste-Blazy estime qu’un nouveau confinement est nécessaire pour freiner la pandémie de Covid-19. Après ce confinement, il pense qu’une nouvelle stratégie d’isolement devra être ordonnée.

Philippe Douste-Blazy covid confinement

>>> À lire aussi : Covid-19 : pas de retour à la normale avant l’été 2022 ? Les prévisions déprimantes cet épidémiologiste (Vidéo)

Pour freiner la pandémie de Covid-19, un troisième confinement est-il nécessaire ?

Un troisième confinement sera-t-il nécessaire pour freiner la pandémie de Covid-19 ? C’est ce qu’estime l’ancien ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy. Selon lui, « un confinement de quatre semaines » serait nécessaire afin de pouvoir « tout rouvrir (…) cet été ».

L’ancien ministre a déjà montré son soutien au professeur Didier Raoult. Pour Philippe Douste-Blazy, il faut « dire aux Français que l’on peut tout rouvrir, vivre totalement normalement, à la fois sur le plan économique, social, culturel, avant l’été ».

Pourtant, il précise : « Comme dans toutes les guerres, comme dans toutes les crises, comme dans des soins intensifs de médecine, il faut passer par un traitement, sinon ça ne marche pas ».

>>> À lire aussi : Covid-19 : Un nouveau variant anglais découvert ! 5 cas en France !

L’ancien ministre estime qu’il faut qu’on « s’en occupe vraiment »

Et ce traitement est un confinement strict, pour l’ancien ministre. Face à cette stratégie, il explique qu’après le confinement, « vous ouvrez dans toutes les villes, les quartiers, les petites communes, un endroit avec une plateforme téléphonique. On test, et les patients positifs, on s’occupe d’eux avec 150 000 personnes mobilisées. On va leur demander de rester chez eux, on peut aussi ouvrir des hôtels pour cela, mais on s’en occupe vraiment. Vous verrez que si vous faites ça, vous pourrez rouvrir ».

Pour appuyer sa proposition, Philippe Douste-Blazy énumère plusieurs pays qui ont adopté cette stratégie face au Covid-19, comme le Cambodge, le Vietnam, l’Australie, la Nouvelle-Zélande ainsi que la Corée du Sud.

Il s’inquiète également car l’Allemagne est en train de mettre en pratique cette stratégie. Si un autre pays européen rouvrait avant la France, l’ancien ministre estime que les conséquences économiques seraient dramatiques.

>>> À lire aussi : Olivier Véran annonce l’allongement de la durée d’isolement pour les personnes positives à la Covid-19

Source : BFM TV

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.