Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Pose du compteur Linky : le verdict est enfin tombé !

Publié par Claire JONNIER le 30 Déc 2020 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Set et match pour le compteur Linky ! Cette fois-ci, la cour d’appel de Versailles estime que le champ électromagnétique dégagé par le compteur ne suffit pas à s’opposer à son installation. En effet, non seulement les taux sont jugés trop faibles mais en plus, les personnes électrosensibles peuvent demander un filtre supplémentaire. Il n’y a donc plus aucune raison de s’opposer au boîtier vert…

>> À lire aussi : Compteur Linky : une nouvelle révélation inattendue sur les ondes électromagnétiques qui change la donne

Linky : une histoire sans fin

Depuis le début, ça ne passe pas ! Il faut dire que dès sa sortie, le compteur Linky est regardé de travers. En cause ? Sa technologie CPL qui permet de calculer l’ensemble des activités des Français à l’intérieur de l’habitat. Une réelle intrusion dans la vie privée mais qui reste tempérée du côté d’Enedis qui assure qu’aucune de ces données ne sera utilisées.

Du coup, changement de cap pour les contestataires qui pointent du doigt problème au niveau des ondes électromagnétiques. Du coup, les personnes électrosensibles montent au créneau. C’est ainsi que la justice leur donne raison et demande à ce que le compteur soit retiré. Mais le groupe contre-attaque en expliquant que « les données ne circulent pas dans l’air, mais sont envoyées via les câbles du réseau électrique, c’est la technologie du courant porteur en ligne (CPL).» Du coup, même le grille-pain semble plus dangereux… Alors verdict ?

pose-compteur-linky-verdict-est-enfin-tombe

Set et match !

Le 10 décembre dernier, la Cour d’appel de Versailles décide que le champ électromagnétique soi-disant dégagé par le compteur Linky n’est plus une raison suffisante pour s’opposer à son installation. D’ailleurs, pour les personnes trop sensibles, la pose d’un filtre antipollution est toujours possible…

Encore une fois, Enedis montre que “la technologie CPL retenue pour la communication des compteurs Linky respecte l’ensemble des dispositions législatives, réglementaires et régulatoires qui encadrent le déploiement des compteurs communicants.” Du coup, il devient impossible de pouvoir s’opposer à son installation, quelle que soit la raison invoquée…

>> À lire aussi : Linky : la vérité derrière le nom du compteur vert qui fait polémique

Source : PhonAndroid
0