Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Covid-19 : Quels sont les différents scénarios envisagés pour les vacances de février ?

Publié par Lucie B le 25 Jan 2021 à 18:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec l’épidémie de Covid-19 et la menace d’un troisième confinement encore plus présente, les vacances de février risquent de subir des modifications.

salle-classe

À lire aussi : Covid-19 : Un confinement comme le mois de novembre, insuffisant face au variant anglais ?

La suite après cette publicité

Deux scénarios mis en avant pour les vacances de février

Invité sur BFM TV, dimanche 24 janvier, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, alerte sur un troisième confinement, qu’il juge comme étant inévitable. En plus de celui-ci, Jean-François Delfraissy recommande de faire des ajustements concernant les vacances scolaires de février. Il propose deux scénarios : soit allonger les vacances de février d’une semaine ou les regrouper.

La suite après cette vidéo

Le but étant « de se retrouver début mars dans de meilleures conditions pour rouvrir les écoles et surtout les surveiller ». Si le premier scénario était appliqué, la zone A terminerait ses vacances de février le 1er mars, la zone C le 8 mars et la zone B le 15 mars. Avec le deuxième scénario, les trois zones seraient en vacances de février au même moment, pour une durée de quatre semaines, du 6 février au 8 mars.

La suite après cette publicité

Le ministre de l’Education nationale se montre prudent

Ces propositions de Jean-François Delfraissy ne sont pour l’instant pas à l’ordre du jour, au ministère de l’Éducation nationale. Invité la semaine dernière sur RTL, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer affirmait que les vacances scolaires de février ont pour « vocation à être aux dates prévues » et « dureront deux semaines ». Cependant, le ministre se montrait prudent, en déclarant que cela « peut encore évoluer en fonction de la situation. » Rien n’est donc encore fixé pour les vacances scolaires.

Jean-Michel Blanquer se montre rassurant sur la situation épidémiologique dans les écoles. « Pour l’instant, la propagation du coronavirus dans les écoles demeure sur une sorte de plateau limitée par rapport à la situation générale » . Le dernier point sur la situation épidémiologique, publié vendredi 22 janvier par le ministère de l’Éducation nationale, rapporte que 371 classes sont fermées et 10 003 élèves ont été testés positifs.

La suite après cette publicité

Source : BFM TV

À lire aussi : Reconfinement : Les Français, très réticents, font entendre leur mécontentement avec le hashtag « Je ne me reconfinerai pas »!