Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Selon une étude, les femmes seraient plus heureuses célibataires qu’en couple

Publié par Elisa GERLINGER le 13 Déc 2020 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une étude de l’Institut d’études démographiques (Ined) démontre que les femmes vivraient mieux le célibat que la vie de couple.

Publicité
couple

>>> A lire aussi: Selon une étude, ce jeu vidéo nous rendrait heureux !

« Mieux vaut être seule que mal accompagnée« . Une phrase peut-être un peu clichée mais qui finalement est vraie. L’Institut d’études démographiques (Ined) le prouve bien avec cette nouvelle étude publiée ce mercredi 9 décembre.

Elle démontre qu’en plus d’être de plus en plus nombreux, deux tiers des célibataires vivraient très bien leur situation amoureuse. « La vie adulte est faite de périodes où l’on vit en couple et d’autres, où l’on est célibataire. On a tendance à considérer ces dernières comme passagères, courtes, en attente de reformer un couple, qui serait la situation normale. Qu’en est-il réellement ? » , écrivent Marie Bergström et Géraldine Vivier, les auteurs de l’étude. Et c’est à ça qu’elles vont répondre.

Publicité

Etudier le célibat

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Elles expliquent d’abord que chez les 26-65 ans, que ce soit chez l’homme ou la femme, le fait d’être en couple ou célibataire ne change rien pour la plupart d’entre eux. Mais au-delà de l’indifférence, une majorité de femmes issues de milieux modestes auraient un penchant pour le célibat car il aurait un effet émancipateur.

50 % d’entre elles estiment que le célibat constitue un choix, contre 25 % chez les femmes cadres et professions intellectuelles supérieures.

Publicité

Et même pour les mamans, la plupart affirme que la vie domestique reste la même. Elles doivent « s’organiser », « tout faire » et « tout gérer ».

>>> A lire aussi: Selon une étude, les couples avec cette particularité seraient plus heureux que les autres

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Pas de mari, pas de patriarcat

Publicité

Ce qui incite le plus les femmes à rester célibataire est bien l’autonomie et la liberté. Pas besoin de rendre de comptes à qui que ce soit, on est indépendante émotionnellement, matériellement et financièrement.

Seulement, ce célibat peut être mal vécu ou créer un sentiment de malaise. D’après l’étude, cela viendrait de la conscience d’être en minorité parmi les amis du même âge en couple. Mais comme disent les féministes: pas de mari, pas de patriarcat.

Source : Au Féminin

>>> A lire aussi: Quel est le signe astrologique le plus intelligent, selon une étude récente ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.