Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Shrinkflation : méfiez-vous de cette arnaque dans les rayons des supermarchés !

Publié par Jessy le 20 Oct 2021 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La crise sanitaire a indéniablement mis un coup à notre porte-monnaie. Mais les Français ont encore du souci à se faire. Le domaine de l’agroalimentaire a mis au point une nouvelle technique permettant de réduire les produits, tout en gardant le même tarif. Cette technique, nommée shrinkflation, se répand dans les supermarchés, au détriment des consommateurs.

supermarché

>>> À lire aussi : Prix du carburant : Sandrine Rousseau propose d’augmenter le prix de l’essence… Oui oui !

Moins de quantité, pour le même prix !

Avec une crise sanitaire qui a paralysé le monde entier pendant plusieurs mois, les entreprises agroalimentaires ont, comme les citoyens, soufferts de la situation. Mais comment se relever d’un chiffre d’affaires en baisse ? Le domaine de l’agroalimentaire a rapidement trouvé une réponse à la question. Grâce à la shrinkflation, les consommateurs n’y voient que du feu. La technique est simple : moins de quantité présente dans les produits, mais toujours au même prix.

Chips, céréales, gâteaux … De plus en plus de produits sont concernés par la shrinkflation, et les consommateurs se font avoir. Edgar Dworsky, considéré comme le prêtre du phénomène shrinkflation par LCI, indique cependant qu’avec l’évolution du numérique, les consommateurs sont aujourd’hui en capacité de « se plaindre sur Internet » .

enseigne-supermarche-prix-augmentation

>>> À lire aussi : CARTE -Prix de l’essence : où trouver les stations services les moins chères autour de chez vous ?

« Les consommateurs pensent que les quantités sont normées, réglementées »

De nombreux internautes décident d’informer les consommateurs sur cette pratique, en ciblant les produits touchés par la shrinkflation. Sur Reddit, un groupe « shrinkflation » compte pas moins de 14 500 membres, comme le rapporte LCI. Pour Pierre Chandon, professeur de marketing à l’institut européen d’administration des affaires, « la plupart des consommateurs ont confusément l’idée que les quantités sont normées, réglementées […] Comme on fait l’hypothèse que le poids est fixe, on ne le regarde pas » . La technique a donc pour seule ambition de tromper le consommateur.

On ne réduit pas l’emballage, mais la quantité… Une pratique qui vise à arnaquer les milliards de consommateurs.

>>> À lire aussi : Voilà pourquoi le paiement en 3 fois sans frais est une arnaque