Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Tests PCR payants : Jean Castex fait une grande annonce

Publié par Romane TARDY le 27 Sep 2021 à 11:00

Cet été, le gouvernement avait annoncé que les tests PCR deviendraient payants à partir de la mi-octobre, notamment afin de d’éviter les dépistages de confort. A l’approche de cette échéance, Jean Castex a tenu à apporter quelques précisions.

jean-castex

>>> A lire aussi : Covid-19 : 700 000 résultats de tests ont fuité après une faille informatique

Les tests PCR bientôt payants !

Les Français sont habitués à pouvoir aller se faire tester quand il le souhaite et sans frais. Les tests de confort pour aller voir ses proches, aller au restaurant ou partir en voyage sont devenus monnaie courante. C’est pourquoi, Emmanuel Macron avait annoncé que ces tests ne seraient plus gratuits après la mi-octobre. Il s’agit d’une étape supplémentaire pour pousser la population à se faire vacciner. A ce jour, plus de 48 millions de Français ont un schéma vaccinal complet.

Dimanche 27 septembre, Jean Castex a accordé une interview aux Echos et en a profité pour préciser cette nouvelle échéance qui approche. Les tests ne seront plus remboursés à partir du 15 octobre. Toutefois, si on avait pu penser que la mesure serait la même pour tous ce n’est pas vraiment le cas. Tout d’abord, si un médecin vous prescrit un test de dépistage Covid-19 alors vous serez remboursés. De plus, ces tests payants ne concerneront pas vraiment les mineurs et les adultes vaccinés. En effet, pour raison médicale, comme des symptômes, les moins de 18 ans et les adultes vaccinés pourront être remboursés sans fournir de prescription médicale.

Les précisions de Jean Castex

« Les tests continueront d’être remboursés pour raison médicale, soit sans prescription pour les personnes déjà vaccinées, soit sur prescription pour les autres. Nous voulons également maintenir la gratuité pour les mineurs » , a affirmé le Premier ministre.

Jean Castex estime que « il n’est plus légitime de payer des tests de confort à outrance aux frais des contribuables​ » . Il s’agit donc d’un double objectif : pousser à la vaccination et alléger la facture des dépistages.

>>> A lire aussi : Jean Castex : Ce gros soucis qu’il a eu avec son pass sanitaire

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.