Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Salah Abdeslam : À quoi ressemble sa vie en prison ?

Publié par Justine Rousseau le 13 Sep 2021 à 22:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À l’occasion du plus grand procès de l’histoire de France, Salah Abdeslam, le seul survivant des commandos terroristes des attentats du 13 novembre 2015 sort de sa cellule pour témoigner. Mais à quoi ressemblent ses conditions d’emprisonnement ?

Quelles sont les conditions d'emprisonnement de Salah Abdeslam ?

>>> À lire aussi : Salah Abdeslam : une révélation glaçante sur ses agissements en prison inquiète beaucoup

Ses conditions de vie en isolement total

Enfermé depuis le 27 avril 2016 dans la plus grande prison d’Europe, Salah Abdeslam a l’occasion de quitter sa cellule depuis peu. Depuis le 8 septembre, date d’ouverture du procès du 13 novembre, le détenu est appelé à témoigner. L’audience va durer environ 9 mois pendant lesquels Salah Abdeslam va pouvoir quitter sa mise en isolement.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Située au 4ème étage de la prison de Fleury-Mérogis, la cellule de Salah Abdeslam mesure une dizaine de mètres carrés. Tout le mobilier est fixé au sol pour éviter tout débordement. Placé sous haute surveillance, six caméras le filment en continu. Dans toutes les directions, dans la douche, sur son lit, sur les toilettes, chacun de ses faits et gestes sont observés par huit gardiens qui se relaient jour et nuit.

Salah Abdeslam a été placé en isolement total depuis son arrivée à la prison, il n’a donc aucun contact avec d’autres prisonniers.

440 000 euros par an pour ses conditions de vie 

Même placé en isolement, l’un des auteurs des attentats peut s’adonner à la salle de sport. Salah Abdeslam dispose d’un vélo et d’un rameur. Alors qu’il n’a aucun contact direct avec les autres détenus, des faits de prosélytisme ont été déclarés. « Il prodigue des conseils religieux à ses codétenus » par la fenêtre de sa cellule, selon un rapport de la prison.

Selon les chiffres communiqués par le Ministère de l’Intérieur, Salah Abdeslam coûterait à la France 440 000 euros par an pour ses frais personnels, le blanchissement du linge, le chauffage, la nourriture, les équipements, etc.

Depuis qu’il a intégré la prison, des dizaines de débordements ont été recensés au sein de sa cellule. En effet, il a endommagé les caméras de surveillance de sa cellule et a attaqué les gardiens venant le fouiller. À présent, Salah Abdeslam peut recevoir du public mais seulement les membres de sa famille ou ses avocats.

>>> À lire aussi : « Faut pas nous traiter comme des chiens » Salah Abdeslam hurle pendant plus de 2 minutes sur le juge