Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Après avoir nié, Yann Moix avoue finalement avoir écrit des textes antisémites et négationnistes

Publié par Églantine le 28 Août 2019 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après plusieurs révélations de l’Express, Yann Moix reconnait avoir publié des dessins et textes antisémites et négationnistes lorsqu’il avait 20 ans.

La suite après cette publicité

« J’assume, j’endosse tout » tels sont les mots du chroniqueur télé de 51 ans. En pleine promotion pour son nouveau livre intitulé « Orléans » où il retrace sa vie d’enfant maltraité, Yann Moix se retrouve dans la tourmente depuis plusieurs jours. Après la lettre de son frère l’accusant d’avoir été son bourreau, l’écrivain avoue avoir écrit dans un journal négationniste, il y a 30 ans.

Yann Moix réagit

>>> À lire en plus : « Mon frère me voue une haine infinie » : le frère de Yann Moix l’accuse de l’avoir martyrisé durant son enfance

La suite après cette vidéo

Yann Moix reconnaît être l’auteur de textes négationnistes

La suite après cette publicité

En début de semaine, l’Express a dévoilé la participation de Yann Moix dans la revue antisémite « Ushoahia » , à la fin des années 90. Accusé d’avoir écrit et dessiné pour ce magazine, le polémiste n’a tout d’abord pas contesté ses anciens dessins antisémites, comme le graphique d’un homme déporté buvant un Coca-Cola avec la phrase « Coca-Crema, la boisson officielle de l’Holocauste » , mais a juré ne pas avoir écrit d’articles. Néanmoins, hier, l’Express a révélé que Yann Moix avait bien écrit des textes négationnistes, avec sa propre signature en dessous des manuscrits, comme la phrase « Chacun sait que les camps de concentration n’ont jamais existé. » Face à ces multiples faits, Yann Moix a finalement reconnu être l’auteur de ces articles négationnistes et donc punis par la loi.

>>> À lire en plus : Nagui, Nikos, Jean-Luc Reichmann : qui sont les conjoints de ces célèbres présentateurs télé ?

« J’écrivais, je dessinais, je produisais de la merde »

La suite après cette publicité

Ce mercredi, il s’est confié auprès de Libé sur ses écrits et dessins et parle d’une « honte » : « Tout ce que j’ai fait à l’époque avec trois ou quatre cons, on était des types complètement paumés. J’écrivais, je dessinais, je produisais de la merde. Ces textes et ces dessins sont antisémites, mais je ne suis pas antisémite (…) Aujourd’hui, l’homme que je suis en a honte. » 

Sans s’excuser pour autant, Yann Moix se dit « soulagé » de la sortie de ces dessins et textes : « Plutôt que de tomber dans la merde, je me suis élevé, en étant curieux intellectuellement. J’ai eu la chance de rencontrer Bernard Henri-Lévy, qui m’a évité de devenir l’homme que j’aurais pu être, une pourriture. Je ne suis pas fier, mais heureux de mon parcours. L’âge de 20 ans, c’est fait pour se tromper. Aujourd’hui, alors que ces dessins, ces textes sont ressortis, je me sens libre. Libéré de cette épée de Damoclès avec laquelle je vivais depuis trente ans. Je vais pouvoir continuer mon travail l’esprit dégagé.« 

>>> À lire en plus : Var : Un rorqual géant a été photographié au large des côtés méditerranéennes

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.