Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Antoine Griezmann : Sa passion secrète qui lui coûte une somme astronomique !

Publié par Romane TARDY le 12 Sep 2020 à 10:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En dehors du football, Antoine Griezmann a une autre passion qui l’occupe bien quand il n’est pas sur le terrain. Toutefois, elle lui coûte une somme astronomique.

Publicité

A lire aussi : Il saute depuis un avion sans parachute et sans protection : comment a-t-il fait pour atterrir en vie ?

La deuxième passion d’Antoine Griezmann

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Eh non, il n’y a pas que le football dans la vie d’un footballeur de l’équipe de France. C’est bien la philosophie d’Antoine Griezmann malgré la belle victoire de la France qui a établit un nouveau 4-2, dont un but de Griezmann, contre la Croatie revancharde. Le joueur a une autre passion très éloignée du ballon rond. Il est un grand fan de course hippique ! Lors de son temps libre, il va donc sur les champs de courses.

Publicité

Mardi 1 septembre, il s’est rendu à Deauville pour une vente d’Arqana Trot. Il a été épaulé dans ses achats par Mickaël Cormy, l’entraîneur de ses chevaux. Antoine Griezmann a alors acquis quatre nouveaux pur-sang.

Une somme astronomique dépensée !

Cette passion lui coûte une somme astronomique : les quatre chevaux lui ont demandé un investissement de 307 000 euros ! Parmi eux, il a dépensé 40 000 pour le fils du célèbre Bold Eagle qui est un double vainqueur de prix. Puis, il a mis 110 000 euros pour un fils de l’étalon Ready Cash, lui aussi grand médaillé. Leur origine manifeste de leur fort potentiel.

Publicité

Antoine Griezmann possède alors 10 cheveux de course dans ses écuries. Il avait acquis en 2019 plusieurs chevaux pour la somme de 170 000 euros. On se doute alors de la reconversion du joueur après le football. Tout est déjà prêt ! En attendant, le joueur de l’équipe de France nous donne rendez-vous pour un autre match mémorable le 10 octobre où la France affrontera ceux qui l’ont fait chuter en 2016 le Portugal.

A lire aussi : « Dans certaines situations, il vaut mieux la fermer » : Didier Deschamps, sa réponse cinglante face aux critiques

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN