Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Coupe du monde féminine : le président de la Fédération espagnole embrasse une joueuse… la polémique enfle en Espagne !

Publié par La rédaction le 21 Août 2023 à 10:47
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La fête devait être magnifique. Et pourtant… Tout a quelque peu été gâché par cette très mauvaise action dont s’est rendu coupable le président de la Fédération espagnole de football. Alors que les championnes du monde ibériques recevaient leurs médailles, Luis Rubiales en a profité pour embrasser Jennifer Hermoso, l’une des joueuses espagnoles, sur la bouche. Et visiblement, le consentement n’était clairement pas au rendez-vous… La polémique gonfle de plus en plus en Espagne !

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

>>> A lire aussi : Alisha Lehmann : la footballeuse « Barbie » qui affole la Toile

La suite après cette publicité

L’Espagne sous le choc

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Espagne est passée par toutes les émotions ce dimanche 20 août. Et pour cause ! Pour la première fois de leur histoire, les joueuses espagnoles ont remporté la Coupe du Monde féminine. En battant l’Angleterre sur le plus petit des avantages (1-0), les Espagnoles sont devenues championnes du monde. Cependant, un geste est venu plomber l’ambiance et gâcher un tant soit peu la fête…

En effet, alors que l’heure était venue d’aller chercher les médailles et le trophée sur l’estrade, l’une des joueuses, Jennifer Hermoso, s’est retrouvée dans une situation plus que délicate. Alors qu’elle recevait sa médaille des mains du président de la Fédération espagnole, ce dernier l’a embrassée de force… sur la bouche. « Je n’ai pas aimé ça », a notamment déclaré la principale concernée sur son compte Instagram, alors que la polémique n’a fait qu’enfler au fil des heures en Espagne.

La suite après cette publicité
espagne jennifer hermoso coupe du monde

>>> A lire aussi : Main sur les fesses et bisou sur la bouche : l’attitude de ce père envers sa fille de 16 ans championne de tennis choque profondément les internautes

Un président pointé du doigt

La suite après cette publicité

Rapidement, de nombreuses personnalités se sont emparés de ce geste honteux. Politiques, internautes ou personnages du monde du football : tout le monde y est passé. Malheureusement, il ne s’agit pas de la première polémique pour le président de la Fédération espagnole, Luis Rubiales. Et dire qu’on pensait avoir tout vu avec Noël Le Graët !

>>> A lire aussi : « C’était connu de tout le monde » : Noël Le Graët accablé par de nouveaux témoignages de harcèlement

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.