Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Le Sénégal remporte la CAN

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 06 Fév 2022 à 23:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sénégalais et Egyptiens se retrouvaient pour la finale de la CAN à Yaoundé. Au final ce sont les Sénégalais de Kalidou Koulibaly et de Sadio de Mané qui ont remporté cette édition de la CAN après une séance de pénalty. Les Sénégalais inscrivent leur nom pour la première fois de leur histoire au palmarès de cette compétition.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Une finale avec des grands enjeux

Après quasi un mois de compétition, l’heure de la grande finale de la CAN 2021 (compétition reportée à cause du COVID) avait lieu. Au stade olympique d’Olembé, les Lions de la Téranga, le Sénégal affrontaient les Pharaons Egyptiens. Une finale entre deux géants du football africain pour cette 33ème édition, mais aux palmarès diamétralement opposés. D’un côté, le Sénégal avec une génération que l’on peut qualifier de dorée mais qui n’a jamais remporté le moindre titre continental. Les joueurs d’Aliou Cissé pouvaient néanmoins se targuer de retrouver la finale pour la deuxième fois consécutive (défaite 1-0 face à l’Algérie en 2019).

La suite après cette publicité

De l’autre côté, les Egyptiens, emmenés par leur star de Liverpool, Mohamed Salah, sont les recordmans de victoires dans la compétition avec 7 titres. Mais le dernier sacre des hommes de Carlos Queiroz remonte à 2010. Les pharaons voulaient aussi se racheter après une CAN 2019 ratée alors qu’ils étaient les organisateurs. Ils avaient été éliminés en huitième de finale par l’Afrique du Sud. L’objectif était donc ici de prouver à nouveau que les pharaons étaient toujours une grande équipe.

Un parcours bien différent

Le report de cette CAN au Cameroun à cause du Covid a posé quelques problèmes aux sélections pour la préparation. Les équipes n’ont eu que très peu de temps pour s’entraîner, la faute, à la situation sanitaire dans un premier temps. Certains clubs, ne voulaient pas libérer leurs joueurs pour diverses raisons, ce qui a modifié une fois de plus le calendrier de préparation des différentes sélections. Concernant les parcours, Sénégal et Egypte ont connus deux trajectoires différentes.

La suite après cette publicité

Le Sénégal a commencé sa compétition avec une victoire à l’arracher contre le Zimbabwe grâce à un penalty de Sadio Mané dans les dernières secondes. Les Lions ont ensuite enchaîné avec deux matchs nuls 0-0 contre la Guinée et le Malawi. Mais lors des matchs de phase finale, les partenaires d’Abdou Diallo se sont réveillés. Tout d’abord une victoire face au Cap-Vert 2-0. Ensuite, ils se sont imposé deux fois 3 buts à 1 face à la Guinée Equatoriale et le Burkina Faso pour atteindre la finale à Yaoundé.

Côté Egyptiens, ce fut un véritable parcours du combattant. Les partenaires de Mohamed Salah ont débuté leur tournoi par une défaite (1-0) face au Nigéria. Ils se sont ensuite repris avec deux victoires 1-0 face à la Guinée-Bissau et le Soudan pour se qualifier pour les matchs à élimination directe. C’est ensuite là que les joueurs égyptiens ont dû se dépasser à chaque match. Ils ont commencé par éliminer aux tirs aux buts la Côte d’Ivoire puis le Maroc 2-1 après prolongations. Enfin en demi finale, ils se sont défaits des Camerounais, équipe favorite du tournoi à domicile, aussi aux tirs aux buts.

Le Sénégal remporte la CAN

La suite après cette publicité

Dans une finale plus qu’attendue, le Sénégal et l’Egypte se sont affrontées pour déterminer qui devait succéder à l’Algérie. Dans un stade olympique d’Olembé à Yaoundé quasi complet, il devait y avoir un vainqueur. Le Sénégal pour une première ou l’Egypte pour asseoir sa domination sur le football africain avec un huitième titre. Le match a débuté tambour battant pour les lions de la Téranga qui ont bénéficié d’un penalty. Après seulement 4 minutes de jeu, les Sénégalais avaient l’occasion de prendre les devants. Malheureusement pour les Sénégalais, Sadio Mané, joueur des Reds de Liverpool a vu sa tentative stoppée par le gardien Egyptien.

Par la suite, les joueurs d’Aliou Cissé ont dominé une grande partie de match sans trouver la faille. Les deux équipes sont allées en prolongations, mais là aussi personne n’ a pu trouver la solution. Le titre de cette CAN s’est donc joué aux tirs aux buts. Le destin des deux pays était entre les gants d’Edouard Mendy, gardien de Chelsea pour le Sénégal et de Gabaski pour les Egyptiens. Il ne fallait pas faire d’erreur dans une séance de tirs aux buts énormément stressante.

Au final, c’est le Sénégal qui l’emporte 4-2 aux tirs buts. 20 ans après avoir perdu aux tirs aux buts en finale, le Sénégal voit enfin le trophée arrivé dans leurs mains. Comme un symbole, c’est Sadio Mané, l’homme de cette CAN côté Sénégalais et homme de la compétition qui est allé inscrire le pénalty de la victoire pour libérer tout un peuple. Juste avant, c’est son compère Edouard Mendy qui avait arrêté le pénalty Egyptien. Les hommes d’Aliou Cissé rentrent dans l’histoire avec cette première victoire.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.