Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vous aimez les tatouages ? Attention, gros changement en 2022 !

Publié par Gabrielle le 01 Oct 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La réglementation européenne évolue pour les tatouages. Certains pigments vont être interdits à partir de janvier 2022. Les salons de tatouages auront donc interdiction d’utiliser ces coloris. Si vous aviez un projet de tatouage très coloré, vous devriez vous dépêcher de prendre rendez-vous.

tatouages pigments

>>> A lire aussi : Black Alien : Cette partie du corps qu’il veut se faire amputer pour sa transformation physique extrême

Des risques possibles de cancer

En 2015, la Commission européenne a demandé à l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) d’évaluer le danger des encres utilisées par les tatoueurs. La suppression de certains coloris fait suite au report de l’Echa.

« Les pigments d’encre peuvent migrer de la peau vers différents organes, tels que les ganglions lymphatiques et le foie » , indique l’Agence, ajoutant « que les produits chimiques utilisés dans les encres de tatouage et le maquillage permanent peuvent rester dans l’organisme toute la vie, il existe également un risque d’exposition à long terme aux ingrédients potentiellement dangereux » .

La Commission européenne justifie donc son choix car ce n’est « pas possible d’exclure le risque de cancer et d’éventuels risques non liés à la cancérogénicité pour la majorité de ces colorants » . Ainsi, l’usage de 4 000 substances chimiques sera limité dès 2022.

Plusieurs couleurs de tatouages supprimés dès 2022

Dès janvier 2022, 25 premiers pigments (rouge, orange et jaune) seront interdits dans l’Union européenne. Le Syndicat National des Artistes Tatoueurs a rapidement fait part de son mécontentement, indiquant qu’à l’heure actuelle « aucune encre sur le marché européen ne serait conforme à ce nouveau règlement » .

En janvier 2023, deux nouveaux pigments seront interdits dans les salons de tatouages. Il s’agit du bleu et du vert qui sont indispensables à de nombreuses couleurs. Pour cette raison, leur interdiction a été décalée d’un an.

« Leur bannissement va conduire de fait à une exclusion de plus de 60 % des gammes de couleurs actuellement sur le marché » , indique la SNAT. Une pétition a été lancée en début d’année sur le site du parlement européen. Elle dépasse les 100 000 signatures.

>>> A lire aussi : Quelles sont les trois origines du cancer du poumon chez les non-fumeurs ?

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.