Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Télé-réalité

« T’es un putain d’opportuniste » : Dylan Thiry fait de la pub sur la mort du petit Rayan ? Les internautes se déchainent

Publié par Lauryn Bikile le 09 Fév 2022 à 5:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plusieurs jours, l’histoire du petit Rayan tombé dans un puits a monopolisé l’attention de tous les médias. Malheureusement, comme on le sait tous, le dénouement de cette affaire a été dramatique : Rayan n’a pas survécu. De fait, Dylan Thiry a voulu commenter un post qui annonçait sa mort, mais pour beaucoup d’internautes, il a essayé de tirer profit de cette situation !  Découvrez leurs propos ci-dessous.

La suite après cette publicité

Dylan Thiry, un candidat controversé

Dylan Thiry est un candidat de téléréalité révélé dans l’émission Koh-Lanta : Cambodge en 2017. Il avait fait le buzz en arrivant avec des mocassins Gucci et son arrivée avait fait l’objet d’une vidéo devenue virale. Par la suite, il a enchainé les programmes de téléréalité tels que Les Princes et les Princesses de l’Amour, la Villa des Cœurs brisés et les Marseillais Vs le Reste du Monde, pour ne citer qu’eux.

Dylan Thiry
La suite après cette vidéo

Très rapidement, il s’illustre pour beaucoup, comme un candidat irrespectueux, prétentieux, misogyne et surtout constamment à la recherche d’un buzz qu’il soit bon ou mauvais. Il a notamment fait parler de lui pour des placements de produits frauduleux, pour avoir eu des problèmes lorsqu’il était parti faire de l’humanitaire au Sénégal et pour avoir ainsi, arnaquer les internautes qui participaient à sa cagnotte en ligne. Dépeint comme étant un pervers narcissique par son ex-compagne Fidji Ruiz, Dylan Thiry ne fait définitivement pas l’unanimité.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : JLC Family, des vacances du tournent mal : Laurent en sang emmené aux urgences suite à une très violente bagarre (vidéo)

Il commente la mort du petit Rayan et ça ne passe pas

Tombé dans un puits au Maroc pendant 5 jours, Rayan 5 ans, a fini par être évacué par les sauveteurs mais n’a malheureusement pas survécu. En effet, il succombe de ses blessures le samedi 5 février 2022. Sa mort a affecté le monde entier.

La suite après cette publicité

À l’annonce de son décès, le média Gossip Room a donc communiqué la nouvelle en postant une publication sur Instagram. Publication commentée par Dylan Thiry, actuellement en voyage humanitaire à Madagascar : « Le paradis l’attend… un ange parti trop tôt… Il en reste malheureusement des millions d’autres à sauver… Faisons quelque chose pour les enfants du monde @pournosenfants.ong » .

 

Dylan Thiry à Madagascar

 

La suite après cette publicité

Commentaire qui n’est évidemment pas passé inaperçu et qui a d’ailleurs révolté les internautes. Ces derniers dénoncent le fait que Dylan ait profité de cette occasion pour faire la publicité de son association: « faire de la pub sur la mort de quelqu’un.. » , « T’es un putain d’opportuniste, t’as pas honte » , « Nan Dylan pas de la pub sur une personne décédée.Nan, ça se fait pas !!! » , « Non mais là t’es dans l’abus c’est pas le même cas de sauvetage… Tu peux pas venir te permettre de commenter de cette façon, ce n’est pas correct de ta part » , « Je pense que c’est pas le moment de demander de l’argent mais plutôt des douah, des prières. Pour l’instant, ton message est mal venu« , ou encore « On t’aime bien Dylan mais l’heure est au recueillement, je trouve ça limite indécent de même pas faire une doua pour le petit Rayan Allah y rahmo et enchainer en faisant une petite « pub » pour ton honorable association…. Chaque chose en son temps » .

Alors, maladroit ou réel profiteur ? À vous de juger !

>>> A lire aussi : Hillary : l’influenceuse au coeur d’une nouvelle arnaque aux bombes de bain

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.