Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Télé-réalité

Complément d’enquête : la véritable identité de Milla Jasmine révélée

Publié par Alicia Trotin le 12 Sep 2022 à 14:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En raison du décès de la reine Elizabeth II, l’épisode de Complément d’enquête sur Magali Berdah, a finalement été diffusé ce dimanche soir, sur France 2. De nombreuses influenceuses sont présentées, mais c’est l’interview de Milla Jasmine, grande célébrité de la télé-réalité, qui va particulièrement marquer les internautes.

Milla, la fin d’un mythe 

L’influenceuse, ex-candidate de télé-réalité, a fait de multiples apparitions. Entre les Princes de l’amour, les Marseillais ou Les anges, elle a su se faire une place dans ce milieu de célébrités. Installée à Dubaï depuis quelque temps, c’est là-bas, qu’elle a reçu l’équipe de journalistes de France 2. Dès la présentation, rien n’est épargné : « Marie Germain, alias Milla Jasmine, visage et corps sculptés par le bistouri » .

Il n’en fallait pas plus pour déchainer Twitter. Une fois l’extrait diffusé, le hashtag « Marie Germain » apparaît, et l’introduction est mise en boucle. Ce qui touche les nombreux téléspectateurs à ce moment précis, c’est la véritable identité de la jeune femme. La consonance orientale du nom Jasmine amplifie l’idée de fausse identité. Pour beaucoup, l’appropriation culturelle de ce pseudonyme est inacceptable.  

Ici, il est clair que la production n’a pas pris de gant pour le profil. Toujours pour la présenter, l’extrait aborde son passé de danseuse

« Après son BEP, elle devient esthéticienne, puis strip-teaseuse à Miami. C’est là, qu’elle est repérée par un producteur de télé-réalité. »

Un passage regretté 

 L’influenceuse essaie de vendre de la meilleure manière possible son travail au quotidien et accueille avec positivité l’équipe du tournage. Un peu plus loin dans le visionnage, le portrait aborde la question des placements de produits. Une fois de plus, la production de France TV la décrédibilise.

Dans une autre séquence, sur le compte Instagram de la star de télé-réalités, c’est un site de contrefaçons qui aurait été mis en avant, un mois avant la rencontre. Elle a démenti l’information, puis face à la preuve de l’équipe, la faute est remise sur son agente, Magali Berdah. Cette dernière a également démenti les accusations. Plusieurs maladresses sur le thème des placements de produits vont être citées, jusqu’à faire craquer l’interviewée.

Tout comme la « papesse » des influenceuses, Magali Berdah, Milla a également demandé à revenir sur son passage. Toutefois, malgré les nombreuses pressions, la direction de l’émission a décidé de ne rien changer.

0