Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« J’ai bossé comme un négro » : un invité lâche une remarque raciste en direct sur BFMTV (vidéo)

Publié par Lou Tabarin le 01 Juil 2022 à 22:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au moindre bafouillage ou lapsus, une intervention en direct à la télévision peut se transformer en séquence culte à mettre absolument dans un bêtisier. Hélas, ce qu’il s’est passé sur BFMTV le jeudi 30 juin relève plutôt de l’inacceptable.

Condamné puis finalement innocenté pour le meurtre d’un chasseur en 1995, Dominique Maillet livrait son témoignage au journaliste lorsqu’il a prononcé une phrase problématique.

Pour découvrir les propos racistes de Dominique Maillet, visionnez la vidéo ci-dessous :

Il dérape en plein direct sur BFMTV

C’est un fait divers qui avait secoué la France. Le 24 décembre 1995, le corps décapité d’un chasseur avait été retrouvé dans l’Allier. Vingt-sept ans plus tard, on s’approche enfin du fin mot de l’affaire Christophe Doire.

Alors que tous les soupçons se portaient sur Dominique Maillet, l’enquête vient de révéler l’impensable. En réalité, il s’agissait d’un acte commis par son épouse. Le jeudi 30 juin, Éric Neveu, procureur de la République de Cusset, a annoncé sa mise en examen pour meurtre.

Interrogé sur BFMTV, Dominique Maillet est revenu sur cette période douloureuse de sa vie. Il se souvient d’avoir été surnommé « le coupeur de tête » par les villageois suite à ce terrible drame. Il ne décolère toujours pas d’avoir été le suspect numéro 1 de cette affaire. « Je veux que tous les gens qui m’ont dénigré payent aujourd’hui » a-t-il annoncé à l’antenne sur BFMTV.

En répondant aux questions du journaliste Maxime Switek, Dominique Maillet s’est vanté d’avoir été « un battant » . Quelques secondes plus tard, il récidive en prononçant une phrase à la connotation raciste « j’ai bossé comme un négro » .

Les internautes sont choqués et demandent des comptes

Si ces propos n’ont pas été remis en question sur le plateau de BFMTV, ce n’est pas le cas de Twitter. Après avoir vivement défendu la député Rachel Keke face aux propos jugés racistes d’Élisabeth Lévy, ils s’en prennent à Dominique Maillet. L’extrait vidéo a été relayé sur le réseau social, et la colère a éclaté.

« Monsieur Dominique Maillet, votre témoignage ne vous donne pas le droit d’utiliser des expressions racistes » s’insurge une internaute, qui déplore également le manque d’intervention du journaliste « donc on peut encore tenir de tels propos en 2022 à la télévision, en direct, sans que personne ne réagisse » . Opinion partagée par d’autres utilisateurs de Twitter, qui partagent la vidéo en interpellant le CSA sur ces propos problématiques.

0