Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

C à vous : Anne-Élisabeth Lemoine continue l’émission malgré les mises en garde d’un médecin (Vidéo)

Publié par Justine le 23 Mar 2020 à 18:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 18 mars, l’équipe de C à vous accueillait le professeur Éric Maury. Le Coronavirus et le confinement ont occupé la discussion avant de dériver sur le maintien de l’émission. Découvrez l’échange tendu entre la présentatrice et l’invité dans la vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Coronavirus : Michel Cymes s’excuse dans C à vous pour avoir « trop rassuré les Français »

C à vous : l’émission est maintenue

La suite après cette publicité

C’est une question parmi de nombreuses autres qui se posent : les émissions en direct peuvent-elles toujours avoir lieu ? Le professeur Éric Maury, président de la Société de réanimation et professeur à l’Hôpital Saint-Antoine à Paris a lancé un débat animé dans C à vous.

Diffusée sur France 5, l’émission de Anne-Élisabeth Lemoine continue sa diffusion en direct malgré le confinement exigé par le gouvernement. Éric Maury en a profité pour lancer une pique à l’émission : « Si vous ne voyez personne, le masque est complètement inutile. Le masque, il faut le porter si vous êtes sur un plateau télé, et le plateau télé, il faut peut-être arrêter d’en faire en ce moment parce que c’est peut-être une zone de contamination ».

La réponse de la présentatrice ne s’est pas faite attendre : « Pourtant, notre mission est d’informer, on est une chaîne de service public ». Pourtant, le professeur n’est pas de cet avis.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Confinement : ce ne sera sans doute pas 15 jours, ni même un mois. il faut se préparer à plus !

C à vous doit donner l’exemple

L’invité de C à vous lance un appel à la raison en dévoilant que les hôpitaux dans le Grand-Est sont saturés. Le confinement et le respect des gestes barrières ne sont pas demandés pour rien. Le Coronavirus se propage très rapidement dans le pays faisant de nombreuses victimes.

La suite après cette publicité

Il renchérit : « C’est pour ça que je suis venu avec un masque et je pense qu’il faut informer les Français de ce problème. Si vous ne voulez pas engorger les hôpitaux, que tout le monde arrive à l’hôpital comme ce qui se passe en Italie, si vous ne voulez pas que les services de réanimation ne débordent (…) il faut respecter ce confinement de façon très stricte, ce n’est pas de la rigolade ».

>>> À lire aussi : Affligeant ! À Montpellier, une infirmière victime d’un vol odieux dans sa voiture