Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Choc ! Un candidat de Koh-Lanta 2022 mis en examen pour homicide involontaire

Publié par Justine le 09 Fév 2022 à 10:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que Koh-Lanta 2022 commence le 22 février prochain, une sombre affaire vient bouleverser la promotion du jeu de TF1. On vient d’apprendre qu’un aventurier de cette saison est mis en examen pour homicide involontaire. Tous les détails sont dans la suite de l’article.

Koh Lanta Justice

Koh-Lanta / TF1

>>> À lire aussi : « Je me suis fait pipi dessus à plusieurs reprises » Claude Dartois fait des aveux sur sa participation à Koh Lanta !

Un candidat de Koh-Lanta 2022 accusé d’homicide involontaire

D’après les révélations du Canard Enchaîné, François, candidat de Koh-Lanta 2022, a un passé particulièrement dérangeant. En effet, le pompier de 38 ans a été mis en examen en 2016 pour homicide involontaire lors d’un incendie de forêt dans l’Hérault. Cette opération vire au drame puisqu’un sapeur-pompier trouve la mort et trois de ses collègues sont grièvement blessés.

Le journal révèle que « La justice les soupçonne [François et 6 de ses collègues] d’avoir donné à la troupe des ordres inadaptés, parfois contradictoires, et fourni une formation insuffisante et des matériels obsolètes ». Toujours considéré comme présumé innocent, François dispose de la « protection fonctionnelle ». L’aventurier est toutefois au cœur de l’enquête qui doit déterminer les circonstances du drame.

>>> À lire aussi : Dorothée de retour sur TF1, l’animatrice émue aux larmes

La production de Koh-Lanta 2022 s’explique

Face à ces révélations dans la presse, la production de Koh-Lanta 2022 a défendu le recrutement de François dans Voici : « L’information le concernant n’était pas publique et elle est couverte par le secret de l’instruction. Nous avons suivi nos process de sélection qui sont encadrés par la loi afin de respecter la vie privée des concurrents […] François nous a indiqués qu’il ne faisait l’objet d’aucune condamnation et nous a transmis un extrait de son casier judiciaire ».

Face à cette nouvelle, l’avocat des victimes, Luc Abratkiewicz indique que « le SDIS affiche son mépris pour les victimes ».

>>> À lire aussi : Koh Lanta : l’anecdote croustillante de Denis Brogniart sur… la libido durant le tournage !

0