Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Il ne faut pas se balader les boules à l’air » : Ce médecin explique les effets néfastes du non-port du slip dans TPMP (vidéo)

Publié par Mia le 16 Mar 2022 à 16:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 15 mars 2022, le public de Touche pas à mon poste a accueilli le docteur Jimmy Mohamed, auteur d’un livre sur les bons réflexes de santé au quotidien. Il est venu pour donner son avis médical sur le traitement quotidien des hommes envers leurs testicules. Dans cette dernière émission, il évoque entre autres les effets néfastes de la drogue, et du non-port des slips et des boxers. Tant d’éléments qui favorisent les testicules qui pendent et, par extension, le passage sous le bistouri pour un lifting du scrotum. Explications dans TPMP dans la vidéo ci-dessous.

>>> A lire aussi : « Une troisième couille » : Kelly Vedovelli révèle avoir été témoin d’un étonnant effet secondaire du vaccin

Les testicules mises à l’épreuve par le cannabis et par le non-port de boxers

Invité ce mardi dans l’émission TPMP, Jimmy Mohamed a expliqué à l’équipe de Cyril Hanouna pourquoi le cannabis ou le non-port de slips étaient mauvais pour les testicules. Selon lui, la drogue serait un facteur aggravant d’infertilité masculine (et féminine). D’après lui, consommer du cannabis et du tabac, peuvent réduire considérablement le nombre de spermatozoïdes dans les testicules. Par ailleurs, les drogues ont aussi pour effet de déformer les spermatozoïdes, certains ont « 3 têtes » , suivant ses mots.

Pour le médecin, un autre facteur à risque est très méconnu concernant les testicules. Il s’agit du port du slip, du caleçon ou du boxer. Ou plutôt, du non-port. D’après lui, pour protéger les testicules, il faut impérativement porter une protection : « Ça parait tout bête, mais il ne faut pas oublier que les testicules sont à l’extérieur du corps humain et que les spermatozoïdes doivent rester à une température un peu plus fraîche que le reste du corps. Si vous ne portez pas de slip ou de boxer, les testicules vont prendre » .

Dr Jimmy Mohamed prend l’exemple du lifting du scrotum dans TPMP

Une déclaration assez surprenante dans la mesure où d’autres études démontrent le contraire. Selon d’autres experts, ces sous-vêtements masculins compriment fortement (trop) les testicules. À la manière des soutiens gorges trop serrés chez les femmes, cette compression empêche le maintien naturel du scrotum, c’est-à-dire que la peau qui entoure les testicules se détend à force d’être assistée. De ce fait, beaucoup d’hommes observent leurs « boules » tomber prématurément à cause des slips.

Enfin, chacun son avis sur la question. En tout cas, d’après Jimmy Mohamed dans TPMP, il existe une solution pour éviter l’affaissement des testicules, c’est le lifting du scrotum. « Il y a une chirurgie en plein expansion : le lifting du scrotum à 5 000 euros. Il ne faut donc pas se balader les boules à l’air » , a-t-il balancé. Ah oui 5k, ça pique.

>>> A lire aussi : « Et là c’est Mr Gros Paquet » : ce massage dans Pékin Express provoque un énorme fou rire (vidéo)