Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Les Z’amours : une candidate obligée de séquestrer son compagnon jaloux ! (vidéo)

Publié par Claire JONNIER le 26 Sep 2019 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans Les Z’amours, il est parfois question de jalousie. Mais à ce niveau-là, ça frise la jalousie maladive. Car ce jour-là, Guillaume refuse de laisser sortir sa compagne, Anaïs. Du coup, la jeune femme est obligée de l’enfermer dans la chambre pour pouvoir s’échapper. Découvrez ce récit improbable dans la vidéo ci-dessous

La suite après cette publicité


>> À lire aussi : Les Z’amours : Bruno Guillon provoque une énorme crise de jalousie

Des candidats très jaloux dans Les Z’amours

Dans Les Z’amours, il n’est pas rare de tomber sur des candidats extrêmement jaloux. Entre un traquage au GPS et des fouilles de portable, on en passe et des meilleurs. Et ce mardi 24 septembre, Bruno Guillon reçoit Guillaume, un candidat « très très très jaloux. » D’ailleurs, il avoue très franchement ne pas supporter être éloigné de sa compagne Anaïs alors qu’ils sont en couple depuis à peine un an et demi.

La suite après cette publicité

Du coup, ce jour-là, il refuse carrément de la laisser sortir avec ses amies ! Mais la jeune femme emploie les grands moyens pour pouvoir s’échapper le temps d’une soirée. « Elle m’a enfermé dans la chambre, parce qu’elle ne voulait pas que je vienne »

>> À lire aussi : Les Z’amours : la méthode radicale de cette candidate pour éviter la concurrence

Enfermé dans la chambre pour cause de jalousie

La suite après cette publicité

Et du côté d’Anaïs, c’est un acte qu’elle assume fièrement sur le plateau des Z’amours ! « Oui, c’est vrai. Mais c’est parce que c’est lui qui est jaloux ! En fait, on est tout le temps ensemble. Et une fois, j’ai voulu sortir sans lui. Il ne voulait pas me laisser sortir. Je l’ai enfermé dans la chambre et je suis partie. Mais je suis revenue deux heures après, quand même ! »

Et de l’autre côté, Guillaume se met à fondre en larmes dans la chambre et attend le retour de sa dulcinée. Visiblement, cela ne lui a pas servi de leçon. « Du coup, je ne sors plus toute seule » explique la jeune femme. Quant à son conjoint, il rétorque « C’est pas vrai. Tu es sortie, quand même… Une fois, toute seule. Il ne faut pas exagérer. » Impressionné par la situation, Bruno Guillon ne pas s’empêcher de conclure : « Une fois en un an et demi, peut-être que c’est un peu juste… »

>> À lire aussi : Voici les 200 surnoms les plus utilisés dans les couples ! Euh pour certains, il ne faut peut-être pas les dire en public non ??

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.