Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Scandale chez Miss France : une gagnante n’est pas la bonne !

Publié par FJ le 14 Sep 2023 à 5:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Comme chaque année au mois de décembre, TF1 va diffuser le concours de beauté Miss France. Qui va succéder à Indira Ampiot ? Une chose est sûre, Mathilda Lelong, Miss Nouvelle-Calédonie s’y voyait déjà.

La suite après cette publicité

Mais contre toute attente, la jeune reine de beauté va être destituée de son titre selon les informations de Franceinfo, dévoilées ce mardi 12 septembre 2023 et ce, à cause d’une erreur bien précise…

scandale miss france a peine arrivee candidate destituteee
© Capture d’écran TF1 – Miss France

>>> À lire aussi : « C’est presque un atout de devenir une femme transgenre » : Le témoignage d’Aëla Chanel, candidate transgenre à Miss France (vidéo)

La suite après cette publicité

Les Miss vont défiler pour une nouvelle année

Les téléspectateurs vont une nouvelle fois être très nombreux. Chaque année, en décembre, plusieurs candidates venues de tout horizon viennent défiler devant des millions de fans avec un seul et unique but : remporter la couronne tant convoitée de Miss France.

Une émission très controversée de par les valeurs qu’elle défend. Mais pas seulement. Certains ont dénoncé la promotion d’un type de femme bien loin de la réalité. Désormais, après l’arrivée d’Alexia Laroche-Joubert en tant que présidente du Comité, les choses ont changé. En effet, désormais, les femmes plus petites ont le droit de se présenter, les tatouées également, ainsi que celles qui ont eu un enfant.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : L’ex-Miss France Alicia Aylies abandonnée avec sa fille par le père ? Elle répond

Une candidate (déjà) destituée

Les élections de Miss régionales continuent donc à travers le pays. Les Miss qui défileront en décembre sont donc sélectionnées petit à petit aux quatre coins de la France et des DOM-TOM.

La suite après cette publicité

C’est le cas notamment en Nouvelle-Calédonie. L’élection pour choisir la Miss qui représentera la région s’est déroulée le 9 septembre dernier, à Nouméa. Et parmi les candidates encore en lice, c’est Mathilda Lelong qui a remporté le concours.

Mais selon les informations de Franceinfo, la jeune femme a été destituée de son titre. Et pour cause, dans la nuit suivant l’élection, la huissière de justice s’est rendue compte qu’elle avait mal compté les votes. En effet, elle arrivait en tête du premier round face à sept candidates. Pour le second round, opposant quatre candidates, elle aurait dû remettre les compteurs à zéro ce qu’elle n’a pas fait.

 Mathilda Lelong n’était donc pas première, mais bien quatrième. Finalement, c’est Emma Grousset qui est arrivée en tête et qui tentera de remporter la fameuse couronne.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Miss France 2023 rescapée : Indira Ampiot a failli mourir deux fois