Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

TLMVPSP : Nagui fait face à une candidate qui raconte sa première fois avec Patrick Bruel…

Publié par Claire JONNIER le 01 Juil 2019 à 8:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Dans son émission Tout le monde veut prendre sa place, Nagui fait parfois face à des candidats aux anecdotes surprenantes. On se souvient par exemple de Bernadette qui était la maîtresse d’un ministre ou encore, de Catherine qui rembarre carrément Valerie Trierweiler. Or, ce 29 juin, le présentateur est abasourdi par cette anecdote de Carole qui raconte sa première fois avec Patrick Bruel…

>> À lire aussi : Nagui très surpris lorsqu’il découvre le lien que partage cette candidate avec un ministre

Nagui : cette anecdote surprenante de la part de ses candidats

La suite après cette publicité

Sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui en apprend parfois de belles. Par exemple, Bernadette avoue avoir un lien particulier avec un ministre puisqu’à l’époque, elle était la maîtresse d’école du petit garçon. Quant à Catherine, elle ne reconnaît pas Valerie Trierweiler quand elle la croise et n’hésite pas la rembarrer sèchement aux toilettes !

Alors, ce samedi 29 juin, quand Carole commence à raconter sa première fois avec Patrick Bruel, le présentateur tend l’oreille. D’ailleurs, il n’hésite pas à la taquiner un peu sur le sujet. « La première fois avec Patrick Bruel, généralement ça marque.»

>> À lire aussi : Nagui abasourdi par l’anecdote d’une candidate sur Valérie Trierweiler

La suite après cette publicité

Cette première fois avec Patrick Bruel qui reste dans les mémoires

À l’époque, Patrick Bruel avait largement la cote du côté du public féminin, juste après interprétation de Place des grands hommes. D’ailleurs, tous ses concerts sont pleins mais par miracle, Carole réussit à avoir des places. « J’y suis allée avec ma sœur et celui qui allait devenir mon mari plus tard.» Rapidement, le petit groupe parvient à avoir une place dans la fosse au plus près du chanteur. Et c’est alors que tout dérape.

Dans ce coup, Carole commence à avoir des bouffées de chaleur de plus en plus fortes. « Là, je commence à avoir chaud, je sens que j’ai chaud, a poursuivi la candidate. Vraiment très très chaud. […] Et il chante les trois premières paroles et là, j’ai mes genoux qui lâchent.» Heureusement, sa sœur la voyant tourner de l’œil la gifle pour la sortir de sa torpeur et lui lance immédiatement : « Il n’est pas question que tu rates ça ! Ça m’a bien réveillée, » sous les rires du public et de Nagui.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.