Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Voyage

Au Mexique, vous pouvez dormir dans une villa ayant appartenu à Pablo Escobar !

Publié par Charlene le 15 Juil 2017 à 12:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La résidence secondaire de Pablo Escobar

La suite après cette publicité

Lio Lamca a eu l’idée d’investir dans un lieu pour le moins surprenant. En effet, l’entrepreneur s’est lancé le pari fou d’acheter l’une des propriétés de Pablo Escobar, qui fut un célèbre baron de la drogue de son vivant. Plus exactement, l’une de ses résidences secondaires. La villa, baptisée Casa Malca, se trouve à Tulum, dans le Yucatán, au Mexique. Le cadre est magnifique et la villa a tout de même subi quelques rénovations. Et pour cause, en achetant cette maison, Lio souhaitait en faire un hôtel. Il y a au total 24 chambres prêtes à accueillir les voyageurs. Pour la petite histoire, Lio avait repéré la villa en 2003. Mais n’avait pas pu la rénover avant 2012. Les négociations pour la vente de la propriété furent compliquées…

La suite après cette vidéo
maison de pablo escobar

Rooftop, piscine et plage privée

Lio a re-décoré les lieux à son goût et a placé bon nombres d’œuvres d’art (tableaux, sculptures…). D’après le journal The Independent, il aurait même pris soin d’ajouter des œuvres de sa propre collection. L’endroit est donc magique et idéal pour se ressourcer. Sans compter que le complexe dispose également d’un rooftop, d’une piscine et d’une plage privée attenante. Et le chef qui se trouve derrière les fourneaux s’emploie à fournir le meilleur de la cuisine locale aux touristes. En effet, il cuisine exclusivement des produits locaux achetés aux agriculteurs de la région. Et enfin, pour passer une nuit dans ce somptueux hôtel, comptez environ 430€. Pour avoir vue sur mer, c’est 490€.

La suite après cette publicité
Casa Malca Casa Malca Lio Lamca Pablo escobar Casa Malca Pablo escobar pablo escobar hotel
Crédit photo / photo à la une : Casa Malca