Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Voyage

Un train a plus de 17 heures de retard, les passagers vivent un véritable calvaire

Publié par Gabrielle le 23 Juil 2022 à 12:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les passagers d’un train Paris-Clermont-Ferrand ont vécu un véritable enfer ce mardi 19 juillet. Rien ne s’est passé comme prévu et la nuit a été interminable pour les voyageurs. Ils sont finalement arrivés à destination avec plus de 17 heures de retard.

Un trajet de 3h30 en train se transforme en enfer

Ce n’est décidément pas le moment de prendre les trains. Alors que récemment, des passagers étaient encerclés par les flammes, un autre incident s’est produit en France. Les voyageurs d’un train Paris-Clermont-Ferrand ont vécu un trajet interminable et ont bien cru devenir fous.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Le départ de l’Intercités était prévu à 18h57 et devait arriver vers 22h30 à Clermont-Ferrand mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Terence Batol s’est confié à France 3 et raconte son périple. Il explique que le départ du train a été retardé à 21h à Paris, en raison d’un incendie en périphérie de Paris.

Le trajet commence mal, mais les passagers ne sont pas au bout de leurs surprises. « Il n’y avait pas beaucoup d’eau et la climatisation ne fonctionnait pas dans mon wagon, ils nous ont donc déplacés dans un autre » , témoigne Terence. Mais les problèmes ont continué de s’enchaîner.

train sncf passagers

Les passagers arrivent avec plus de 17 heures de retard

« On s’arrête aux alentours de Montargis, mais on ne nous dit pas pourquoi. Après une demi-heure d’attente, on nous dit qu’il y a une rupture de caténaire » , relate le passager. Les voyageurs ne sont pas tenus informés de l’évolution de la situation. Finalement à 23 h, on leur annonce que la caténaire ne peut pas être réparée.

La SNCF propose aux passagers soit d’attendre, soit de retourner à Paris. La plupart des voyageurs, dont Terence, prennent alors le RER à 1 heure du matin. « On arrive à 1 heure du matin à gare de Lyon. La SNCF nous dit alors : soit on se débrouille pour trouver un logement soit on dort dans un TGV » , confie le jeune homme.

Les passagers ont un train de substitution le lendemain à 7h45. Mais une heure plus tard, rebelote, le train est de nouveau arrêté au même endroit. « La caténaire n’est toujours pas réparée. On nous amène dans une autre gare » , témoigne Terence. Les passagers arriveront finalement à Clermont-Ferrand avec plus de 17 heures de retard !

On espère au moins que le personnel SNCF était aussi hilarant que cet agent qui a fait un véritable one-mane-show, de quoi leur remonter le moral.

https://twitter.com/RMCInfo/status/1550065138920742913
0