Coronavirus : la fin de l’épidémie n’est pas pour demain…

La communauté scientifique prévoit plusieurs scénarios envisageables pour le futur de la planète. Toutefois, peu de scénarios misent sur une fin imminente de l’épidémie de coronavirus.

épidémie coronavirus fin

>>> À lire aussi : Ce maire touché par le coronavirus apprend qu’il a été réélu après 1 mois dans le coma

Des hypothèses concernant le futur de la planète avec la pandémie de coronavirus

Pour le futur mondial, plusieurs scénarios sont envisageables pour la suite des événements concernant l’épidémie de coronavirus. Cinq scénarios sont répertoriés par la communauté scientifique. Mais aucun ne semble réalisable. Quelles sont ces hypothèses? 

Supprimer le coronavirus

La première hypothèse serait de réussir à supprimer totalement le coronavirus. Il faudrait alors reproduire le même scénario qu’en 2003 avec le premier Sars avec des mesures de dépistage et de quarantaine. Néanmoins, le virus a déjà largement contaminé l’ensemble de la planète. Cela parait désormais disproportionné et grandement improbable.

Une improbable immunité croisée

Des études ont recensé une possible « immunité croisée ». Cela signifierait que notre corps ait déjà appris à se battre contre d’autres coronavirus. Cela lui permettrait de contrer une tentative d’infection par le Sars-Cov2, l’actuel virus responsable de la pandémie mondiale. Cependant, cette immunité croisée est pour le moment plutôt improbable au vu des nombreuses études actuellement réalisées.

>>> À lire aussi : 26 000 candidats prêts à se faire volontairement contaminer par le coronavirus

Trois autres scénarios aux perspectives très lointaines

La vaccination

Le vaccin permettrait d’immuniser une large partie de la population et cela permettrait de stopper sa propagation. Toutefois, avec cette hypothèse, le doute plane encore. Un vaccin sera-t-il suffisant? Sera-t-il adapté à toutes les saisons ou devra-t-il être adapté à chaque saison? Encore beaucoup d’interrogations émergent de ce scénario.

L’immunité collective

Grâce à une immunité collective, le coronavirus pourrait s’éteindre de lui-même. Pour ce faire, il suffirait qu’une grande partie de la population soit immunisée. Toutefois, pour que cela soit possible, il faudrait que 70% de la population mondiale ait contracté le virus. Ainsi, en résumant, l’objectif à atteindre serait qu’assez de personnes soient immunisées. Un infecté rencontrera majoritairement des personnes qui ne peuvent être contaminées. Le virus ne pourra alors pas s’étendre.

Vivre avec le virus

La dernière possibilité est qu’aucun de ces scénarios n’ait lieu. Il faudra apprendre à vivre avec le virus. Selon les scientifiques, sa présence pourrait donc fluctuer au fil des saisons. Ainsi, le coronavirus deviendrait une endémie, une maladie habituelle. Comme la grippe, ce virus reviendrait de manière saisonnière.

>>> À lire aussi : Il est interdit d’hurler dans les montagnes russes pour éviter la propagation du coronavirus

Source : Le HuffPost 
Publié par Manon le 01 Juin 2020
0