Covid-19: Très mauvaise nouvelle si vous voulez partir au Royaume-Uni !

Après la hausse des cas de contamination de Covid-19 en France, le Royaume-Uni a pris la décision d’imposer une quarantaine à tous les voyageurs français.

Londres prend de nouvelles mesures après la recrudescence de cas de contamination en France

A lire aussi: Coronavirus : un étudiant singapourien tabassé à Londres car les personnes ne voulaient pas du virus « dans leur pays » (Vidéo)

Le Royaume-Uni prend des mesures drastiques

Jeudi 13 août, le gouvernement britannique a annoncé que les tous les voyageurs français seraient soumis à un isolement de 14 jours à compter de samedi. Cette décision arrive après la recrudescence inquiétante des cas de contamination dans l’Hexagone. Les voyageurs en provenance des Pays-Bas, de Malte et de Monaco subiront le même traitement. « Les statistiques montrent que nous devons retirer la France, les Pays-Bas, Monaco, Malte (…) de notre liste de corridors de déplacements afin de conserver des taux d’infections à la baisse » a déclaré le ministre des Transports, Grant Shapps sur Twitter.

La France a immédiatement réagi à l’annonce du gouvernement britannique, disant regretter cette décision. Elle a par conséquent annoncé « une mesure de réciprocité ». C’est une décision « que nous regrettons et qui entraînera une mesure de réciprocité, en espérant un retour à la normale le plus rapidement possible. » a déclaré le secrétaire d’Etats aux Affaires européennes, Clément Beaune.

Un virus qui progresse de jour en jour

Cette mesure devrait également concerner les voyageurs Britanniques en vacances en France. Elle pourrait par conséquent provoquer un exode de voyageurs désireux d’échapper à cette nouvelle contrainte. Selon les estimations, un-demi million de Britanniques se trouveraient actuellement en vacances en France.

Cette décision intervient alors même que les indicateurs épidémiques sont en train de se dégrader. En effet, le nombre de cas confirmés « augmente régulièrement » et provoque l’inquiétude des pays européens en pleine période de vacances scolaires. Sur les dernières 24 heures, 2 669 nouveaux cas ont été détectés selon la Direction Générale de la Santé (DGS).

Un pays encore fragilisé par la pandémie

Initialement, le Royaume-Uni avait imposé une quarantaine à tous les voyageurs arrivant sur le sol. Au bout d’un certain temps, le pays avait finalement opté pour la création de « corridors de déplacements » exemptant certains pays d’origine de se déplacer. Fin juillet, après la recrudescence des cas de contamination en Espagne, la quarantaine avait été réintroduite pour tous les voyageurs en provenance de ce pays.

La quarantaine avait également été remise en vigueur pour tous les voyageurs en provenance d’Andorre, de Belgique et des Bahamas. Ainsi, en rajoutant la France, Monaco, les Pays-Bas Malte à sa liste, le Royaume-Uni dissuade beaucoup plus de voyageurs de se rendre sur le sol britannique. A ce jour, la Grande-Bretagne, pays d’Europe le plus touché par le virus, déplore 41 000 décès.

A lire aussi: Vaccin contre le coronavirus: Londres accuse la Russie du pire…

Publié par Elodie le 14 Août 2020
0