Et si les empreintes laissées par Neil Armstrong sur la lune étaient fausses ?

C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour les conspirationnistes. 50 ans après, un homme découvre des photos qui prouvent que les empreintes laissées par Neil Armstrong sur la lune seraient fausses !

 

Les empreintes de Neil Armstrong mettent le feu aux poudres

En effet, quelqu’un s’est aperçu que les empreintes de pas laissées par Neil Armstrong, ne correspondent absolument pas aux bottes qu’il portait. Et il n’en fallait pas plus aux adeptes de la théorie du complot. Pour appuyer leurs dires, ils comparent une photo de la combinaison spatiale Apollo 11 de Neil Armstrong avec une photo de la mission de 1969. Effectivement, la comparaison est implacable, les empreintes ne peuvent pas correspondre !

 

neil-armstrong-couvre-chaussures-empreintes-combinaison.jpg

Combinaison de Neil Armstrong avec les bottes

 

Mais ces petits malins ont oublié de vérifier un tout petit détail. Car l’empreinte de pas ne provient pas de la botte de l’astronaute mais de son couvre-chaussures ! En effet, l’équipage d’Apollo 11 portait certes la combinaison Apollo / Skylab A7L, mais aussi d’autres équipements. Et notamment, des couvres-chaussures. En mission sur la Lune, elles offrent une protection indispensable contre les déchirures ainsi que la poussière. Une radiographie de cet équipement a même été réalisée afin de vérifier qu’aucun corps étranger n’était susceptible de se retrouver à l’intérieur. Ce qui aurait pu sérieusement compromettre l’intégrité de la combinaison. Or, l’empreinte du couvre-chaussures correspond bien à celle qu’on voit dans les clichés pris sur la lune.

 

neil-armstrong-couvre-chaussures-empreintes

Radiographie des couvres-chaussures

 

Des empreintes de pas pour l’éternité

Alors tout ça, c’est bien beau. Mais le souci dans cette histoire, c’est qu’il existe aucune preuve ! En effet, hormis la radiographie, rien n’atteste de la présence de ses couvres-chaussures. Contrairement à la combinaison Spatial que l’on peut admirer au National air and Space Museum, les fameuses protections n’y sont pas. Et on voit d’avance la théorie du complot revenir à grand pas !

 

En réalité, la raison simple est toute simple. C’est que l’équipage d’Apollo 11 a dû abandonner pas mal de matériel sur la lune pour économiser du poids à la descente. On compte des caméras, des lentilles de télé, mais aussi les fameux couvres-chaussures. Et pour ceux qui seraient toujours sceptiques, la NASA a réponse : «Les premières empreintes de pas sur la Lune seront là pendant 1 million d’années. Il n’y a pas de vent pour les effacer ».

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Claire le 13 Oct 2018
 
0