Gilets jaunes : grosse inquiétude autour de manifestations organisées Samedi

Après plus d’un an de manifestation, de ronds-points bloqués, de cris de colère, mais aussi de confrontation entre eux et la police, leurs mésaventures et leurs revendications, les gilets jaunes ont dû se résoudre à rester chez eux pendant deux mois. Mais avec le déconfinement, les gilets jaunes de Toulouse comptent bien retourner dans les rues de la ville, dès samedi prochain !

>> À lire aussi : Reconfinement : la très mauvaise nouvelle qui vient de tomber pour ces entreprises

Toulouse : un retour des gilets jaunes prévu samedi ?

Après deux mois de confinement, les gilets jaunes reviennent. Alors que les mesures de confinement les obligeaient à rester chez eux afin de limiter la propagation du Covid-19, les gilets jaunes ont disparu des radars. À Toulouse, les manifestants ont décidé de se réunir à nouveau le 16 mai prochain, pour reprendre là où ils s’étaient arrêtés. Cela vous étonne ? Et pourtant, au début du confinement, les gilets jaunes avaient prévenu sur les réseaux sociaux : « Distinguons nous par la sagesse et la responsabilisation individuelles au profit du bien collectif […] On se retrouve dans les rues après cette tempête » .

Crédit : AFP

>> À lire aussi : Confinement : découvrez de combien a bondi la consommation d’alcool des Français… 

Manifester oui ! Dans le respect des distanciations sociales ? À voir !

Il est difficile de s’imaginer une manifestation avec le respect des distanciations sociales. Après deux mois de suspension de leurs manifestations hebdomadaires, les gilets jaunes appellent à retourner dans les rues pour montrer votre colère. « Le déconfinement acté, retrouvons-nous dans la rue » . Et pour cette manifestation, les gilets jaunes souhaitent tout de même que les manifestants respectent les gestes barrières et la distanciation sociale.

Sur la page Facebook de l’événement, les organisateurs annoncent : « Pour eux la casse des services publics, du système de santé, ce n’était pas leur faute ! Le manque de masques, de personnels, ce n’était pas leur faute ! Leur réaction tardive, ce n’était pas leur faute ! Et leur réponse c’était quoi ? Il faudra travailler plus, être payé moins, se sacrifier, mais certainement pas eux, dans leur tour d’ivoire » .

De son côté, la préfecture de la Haute-Garonne affirme qu’aucune « déclaration de manifestation n’a été déposée » … Les gilets jaunes ? C’est reparti pour un tour !

>> À lire aussi : Un leader des Gilets jaunes assassiné par son ancienne compagne (Vidéo)

Source : Actu.fr

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 14 Mai 2020
0