Louis XX, descendant de Louis XIV, derrière les Gilets Jaunes

Publié par Leslie le 13 Déc 2018

Louis de Bourbon, descendant de Louis XIV, semble plutôt bienveillant avec les Gilets Jaunes. Il soutient leur cause et leurs « légitimes aspirations » .

 

Louis de Bourbon prend la défense des Gilets Jaunes sur les réseaux sociaux

Alors que son aïeul, perdait la tête pour n’avoir pas compris la révolte des célèbres Sans-Culottes, Louis de Bourbon semble lui, avoir pris conscience de l’importance de celle des Gilets Jaunes. En effet, l’héritier des Capétiens a écrit un long communiqué qu’il a publié sur son compte Facebook pour soutenir leur cause qu’il qualifie de légitime. Pour le prétendant à la couronne de France, le chef de l’Etat doit savoir écouter la souffrance du « peuple de France » . Voici ses mots : « Je tiens à exprimer ma solidarité et ma profonde compassion pour ceux qui souffrent, dénués de ressources, écrasés de charges, humiliés et privés d’espérance, et qui n’ont d’autre moyen d’expression que de se lever comme un seul homme pour manifester leur déception, leur angoisse et leur colère, écrit l’héritier des rois. Ces Français, c’est la majorité silencieuse qui se tait depuis des décennies et dont certains avaient oublié l’existence. (…) Il est essentiel de l’entendre, essentiel de prendre en compte ses légitimes aspirations. »

Louis de Bourbon exprime son soutien au Gilets Jaune sur Facebook

Louis de Bourbon soutient sur Facebook les Gilets Jaunes

 

Louis de Bourbon soutient les Gilets Jaunes mais pas la violence

Même si Louis de Bourbon soutient avec ferveur la cause des Gilets Jaunes, il ne cautionne pas pour autant tous les actes de violence pratiqués en leur nom. Le prince comprend la colère du peuple Français mais condamne avec force la violence et les barricades qui ont déchu bien des Bourbons dans l’histoire, comme il l’explique dans son discours : « condamner et bannir le recours à la violence de certains groupes extrêmes. (…) Cette violence coupable et stérile ne peut que favoriser la cause de ceux qui ne veulent pas entendre le cri de tout un peuple » .

 

En savoir plus sur : -