Coronavirus : ce médecin nous dit quand la l’épidémie pourrait prendre fin… et c’est loin d’être terminé !

La pandémie du coronavirus touche de plus en plus de personnes et les cas de décès ne cessent d’augmenter. Alors évidemment, tous les regards se tournent vers les scientifiques pour un vaccin. Sur France Info, c’est le Docteur Damien Mascret qui prend la parole et qui parle de l’essai clinique.

>> À lire aussi : En Italie, premiers signes de ralentissement de la propagation du coronavirus

Pandémie de Coronavirus : un essai clinique en cours

La pandémie de Coronavirus s’étend désormais à la plupart des pays du monde entier. Avec plus de 7500 décès, c’est à un virus sans précédent que les populations font face. D’ailleurs, Emmanuel Macron n’a pas hésité à employer le terme de guerre à plusieurs reprises. Mais face à cet ennemi invisible, que faire ? Et bien aujourd’hui, la population espère plus que jamais un vaccin pour enrayer les contaminations.

Justement, le Docteur Damien Mascret s’exprime sur le sujet et notamment, sur l’essai clinique contre le covid-19. « On va peut-être arriver en-dessous du seuil d’un an. On sait aussi que d’ici la fin de l’année, probablement, cette épidémie sera terminée. Mais le vaccin restera intéressant, car on ne sait pas si après avoir fait le tour du monde le Covid-19 ne va pas revenir l’an prochain. »

>> À lire aussi : « Il y aurait des médecins réanimateurs qui réfléchissent à ne plus intuber après 75 ans » : les terrifiantes révélations d’un soignant (vidéo)

La crainte d’un retour de flamme

Avant que la pandémie de Coronavirus ne prenne l’ampleur que nous connaissons aujourd’hui, beaucoup de scientifiques s’accordaient pour dire qu’il s’agissait d’un virus semblable à la grippe. Le souci, c’est que « le virus de la grippe revient tous les ans avec des souches différentes. » Quant au SRAS, il « a complètement disparu sans savoir pourquoi. Le Mers continue de vivre et de tuer au Moyen-Orient. »

Pour le moment, c’est la Chine qui aurait le plus d’avance concernant un possible vaccin. » On teste des antiviraux qu’on avait essayé contre le sida. On a vu fourmiller des essais en Chine. Les résultats sont attendus avec impatience. » D’ailleurs, il semblerait que le ministère de la Défense avec un vient d’approuver le test sur les êtres humains après avoir développé un remède sous la direction de l’épidémiologiste Chen Wei.

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 19 Mar 2020
0