Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Rappel de Coca-Cola : Plusieurs cas d’intoxication révélés

Publié par Elodie GD le 10 Nov 2023 à 9:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les autorités croates ont demandé à Coca-Cola de rappeler certains produits et de cesser temporairement la distribution après plusieurs cas d’intoxications. Des échantillons de boissons sont analysés afin de déterminer la source du problème.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Le Coca-Cola zéro est-il une bonne alternative à la version classique ?

Coca-Cola interdit de commercialiser en Croatie

La suite après cette vidéo

Coca-Cola est dans le viseur de la Croatie. Pour cause, plusieurs cas d’intoxications ont été rapportés dans trois villes du pays. Une situation que les autorités prennent très au sérieux. C’est pourquoi elles ont demandé à la marque de rappeler les boissons responsables des intoxications et ont exigé une interruption temporaire de leur distribution.

La suite après cette publicité

« Dans l’intérêt de la santé publique et afin de protéger la santé des personnes, en raison des suspicions quant à la sécurité des aliments […] l’inspection sanitaire a temporairement interdit à la société commerciale la distribution sur le marché et le rappel de produits suspects » , ont-elles expliqué dans un communiqué.

Une situation pour le moins exceptionnelle qui a conduit à des analyses poussées visant à déterminer l’origine de ces intoxications. Elles sont effectuées sur plusieurs boissons distribuées par Coca-Cola Croatie dans des laboratoires de l’Institut croate pour la santé publique.

Coca-Cola : plusieurs cas d'intoxications relevés en Croatie
La suite après cette publicité

À lire aussi : Coca-Cola : terrible nouvelle pour les Français

Neuf personnes intoxiquées

Parmi les victimes, un jeune homme de 19 ans. Domicilié à Rijeka, ce dernier a été pris en charge samedi dans un hôpital de la ville. Selon les informations recueillies par les médias locaux, il aurait consommé une boisson suspecte dans un café.

La suite après cette publicité

Huit autres cas ont été relevés dans les villes de Zagreb et Varazdin. Lors d’une prise de parole, le ministre de la Santé, Vili Beros, a précisé qu’il était possible d’établir un lien direct avec une boisson consommée chez deux de ces patients.

Soucieuses de ne pas déclencher la psychose, les autorités ont toutefois spécifié que les patients présentaient des « symptômes relativement légers » . Le ministre a également pointé du doigt les « messages mensongers » pullulant sur les réseaux sociaux et faisant état de nombreux cas d’intoxications. « Généralement, je dirais qu’il n’y a absolument pas de place pour la panique, mais il faut une certaine vigilance » , a-t-il précisé.

À lire aussi : Elon Musk : Après Twitter, le milliardaire veut racheter Coca-Cola « pour y mettre de la cocaïne » ?

La suite après cette publicité