Passionnée de Pokemon, elle termine enterrée dans le jardin d’un tueur !

C’est une histoire terrible qui s’est passée à Anvers, en Belgique, cette semaine. Shashia Moreau, une Flamande de 20 ans est morte à cause de sa passion pour les Pokémon. Un crime qui doit servir à conscientiser les jeunes aux dangers possibles des rencontres sur Internet. Quelques jours après l’alerte disparition qui avait été lancée dans le pays, le corps de Shashia a été découvert dans un jardin anversois.

 

Elle fait la connaissance d’un autre collectionneur sur un forum de cosplay

Shashia Moreau a une vraie passion pour les Pokémon, elle joue à Pokémon GO mais elle collectionne également des objets et des figurines des personnages. Elle scrute régulièrement plusieurs forums de cosplay au cas où elle pourrait échanger l’une ou l’autres de ses figurines contre un modèle qui lui manque. Il y a quelques jours, elle tombe sur l’annonce de John. Ils échangent brièvement et prévoient de se donner rendez-vous à la gare d’Anvers pour effectuer rapidement l’échange.

Photos utilisées pour l’avis de recherche.

Elle a la bonne idée de prévenir un ami

Lorsqu’ils se rencontrent dans le hall central de la gare, John prétend qu’il n’a pas les figurines sur lui et qu’ils doivent aller les chercher à son domicile. Shashia n’est pas sereine, elle envoie vite un SMS à un ami qu’elle devait aussi rejoindre à la gare d’Anvers quelque minutes après l’échange, qui était censé être rapide. Elle tombe dans le piège et se retrouve dans la gueule du loup. John, 25 ans, l’attache, la viole et la tue. Il se débarrasse du corps dans le jardin de sa cour intérieure.

Le jardinet dans la cour intérieure où le corps de Shashia a été retrouvé (Wim Hendrix)

Le tueur crée un faux échange de textos

Pour brouiller les pistes, l’homme s’empare du téléphone portable de sa victime et crée une fausse conversation par SMS entre lui et Shashia, dans laquelle il fait croire que le rendez-vous a été annulé. Heureusement, Shashia avait prévenu son ami par SMS avant de se rendre chez le tueur. C’est lui-même, alors qu’il attendait depuis une heure à la gare d’Anvers qui a alerté la police. En regardant les images des caméras de surveillance, on a pu confirmer que Shashia et John s’étaient rencontrés comme prévus et ont quitté les lieux ensemble.

Le statut Facebook du tueur a été actualisé.

John a du mal à cacher les blessures causées lors du viol et de l’assassinat

Pendant trois jours, John a tenté de continuer sa vie comme si de rien n’était. Lorsque les médias ont annoncé la disparition de la jeune femme, il a fait semblant d’apprendre la nouvelle en publiant un statut Facebook : « Je suis dévasté, je me sens responsable. Ça ne serait pas arrivé si nous nous étions bien rencontrés ». Il s’est même rendu à son lieu de travail, un McDo, où ses collègues ont trouvé suspect qu’il ait le bras bandé. En effet, comme l’a fait savoir le parquet d’Anvers, l’autopsie révèle que la mort a été très violente. Il s’est donc blessé alors qu’elle se débattait. Face à ses collègues, il raconte qu’il a tapé dans un mur alors qu’il était énervé.

Publié par Nicolas F le 19 Fév 2017
0