À partir d’aujourd’hui, des radars installés dans des véhicules privés pourront nous flasher : les automobilistes sont très en colère (vidéo)

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Les gendarmes et les policiers ne seront plus les seuls à pouvoir nous flasher…

 

Cela faisait plus d’un an qu’ils étaient testés : les radars embarqués sont, dès aujourd’hui, le 23 Avril, en circulation. C’est dans le département de l’Eure que ces véhicules sont utilisés pour la première fois. Leur but ? Flasher les automobilistes qui ne respectent pas les limitations de vitesse. Les radars seront donc installés dans des Peugeot 308. À l’intérieur, il n’y aura qu’un chauffeur, chargé de contrôler le bon déroulement des opérations. Si une voiture est flashée, les données du radar sont immédiatement transmises aux policiers ou aux gendarmes, qui confirmeront ou pas l’infraction.

 

Des radars installés dans des véhicules privés

Ainsi, quel est le véritable objectif du gouvernement ? D’après le délégué Emmanuel Barbe, le nombre de véhicules à radars embarqués ne fera qu’augmenter ces prochaines années. Il explique pourquoi : « grâce à l’externalisation, on va les faire rouler beaucoup plus et donc atteindre notre objectif qui est de faire baisser les vitesses sur les routes et donc diminuer le nombre d’accidents. »Comme nous le montre la vidéo en haut de l’article, l’utilisation des voitures à radar embarqué a un autre objectif très important. Ce qui n’est pas du tout du goût des associations et des défenseurs des automobilistes.

 

Les automobilistes en colère

Ainsi, les véhicules à radars embarqués ne seront pas reconnaissables parmi les autres voitures. Les automobilistes seront donc pris en flagrant délit : « c’est encore une fois une manière pour l’Etat de se faire encore plus d’argent sur le dos des Français« , a assuré Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes, qui ajoute : « le déploiement des voitures-radars conduites par des chauffeurs privés ne fait qu’amplifier la répression injuste envers les automobilistes. » Samedi, une pétition lancée par la Ligue de Défense des Conducteurs a recueilli plus de 430 000 signatures. L’application du gouvernement, amendes.gouv.fr, va probablement faire de nouvelles victimes

désormais, des radars installés dans des véhicules privés pourront nous flasher, les automobilistes en colère

Publié par Charlotte Z. le 23 Avr 2018