Violences sexuelles : Flavie Flament brise le silence dans une émission spéciale

Flavie Flament, l’animatrice d’ « On est fait pour s’entendre » , a animé une émission spéciale violences sexuelles sur RTL, dans laquelle Sarah Abitbol, patineuse professionnelle, témoignera au micro du viol dont elle a été victime. Une émission spéciale, afin de briser le silence autour des violences sexuelles.

>> À lire aussi : « J’allais creuser ma tombe si je faisais marche arrière » : Khatidja, une femme victime de violences conjugales, se confie (Vidéo)

Flavie Flament : l’animatrice veut briser le silence

Être victime d’un viol, ça a de lourdes conséquences psychologiques. Le silence assourdissant de la peine et des souvenirs de la victime pèsent souvent comme un fardeau. Et même si les victimes de violences sexuelles commencent à témoigner médiatiquement et plus librement, il est certain que le sujet est encore marqué par un tabou gênant. Par honte, par peur ou par souffrance, les victimes, bien souvent, taisent les violences sexuelles qu’elles ont subies. En 2016, Flavie Flament a été l’une des premières à briser le silence dans son livre « La Consolation » , où elle couche sur le papier l’histoire de son viol, alors qu’elle était adolescente, par le célèbre photographe David Hamilton, désormais décédé. Ce jeudi, l’animatrice propose une émission spéciale sur les ondes de RTL, dans le but de briser un peu plus ce silence, et encourager les victimes de viol à en parler.

>> À lire aussi : 100.000 femmes violées en un an : une campagne choc pour libérer la parole des victimes !

Sarah Abitbol et Emmanuelle Anizon au micro de RTL pour parler des violences sexuelles

Il est certain que Flavie Flament avait fait un véritable scandale avec son ouvrage. Alors que certains critiques et des personnalités applaudissaient son courage et sa détermination, d’autres voyaient là un moyen comme un autre de faire parler de soi. Mais dans « On est fait pour s’entendre » , qu’elle anime quotidiennement, Flavie Flament désire insuffler un courage auprès des nombreuses victimes de violences sexuelles. Sarah Abitbol, ancienne patineuse artistique professionnelle qui accuse son ancien entraîneur Gilles Beyer « d’agressions sexuelles et de viol entre 1990 et 1992 » , comme le rapporte Le Parisien, sera également derrière le micro de RTL. Dans son livre « Un si long Silence » , la multimédaillée explique les multiples agressions sexuelles dont elle a été victime entre 15 et 17 ans.

Emmanuelle Anizon, journaliste à l’Obs, sera également présente dans l’émission. Cette dernière, qui a fait une enquête sur la culture du viol dans le patinage artistique, accompagnera les deux femmes au micro de RTL, afin de communiquer avec les auditeurs, et parler de l’importance de « libérer la parole » .

>> À lire aussi : Féminicide : un homme condamné à 20 ans de prison pour avoir brûlé sa femme devant leur fille de 7 ans

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 30 Jan 2020
0